Mon compte Devenir membre Newsletters

Les assistantes et secrétaires ont un vrai pouvoir sur leur manager

Publié le par

69 % des secrétaires et assistantes estiment détenir un certain pouvoir dans l'entreprise et plus particulièrement auprès de leur manager. C'est ce qu'indique le baromètre des métiers des secrétaires et assistantes publié par la Cegos, Prometis (Assist'Expo) et l'association European Management Assistants.

Les secrétaires et assistantes considèrent qu'elles détiennent un certain pouvoir au sein de leur entreprise. Ce constat est celui du tout dernier baromètre des métiers des secrétaires et assistantes. Les secrétaires et assistantes de direction sont celles qui estiment détenir le plus grand pouvoir (77 %) contre seulement 49 % pour les secrétaires et assistantes. En premier lieu, c'est le style de management du dirigeant qui impacte le rôle et donc le pouvoir réel de l'assistante, et ce devant la culture de l'entreprise. Un pouvoir qui se traduit, selon les cas, par le fait de prendre des décisions de façon autonome (72%), pouvoir dire « non » ou « pas tout de suite » sans que cela soit mal perçu (62 %), et influencer les décisions de leur manager (61 %). Ainsi, 70 % des managers demanderaient « parfois » l'avis de leur assistante avant de prendre une décision et 16 % le feraient « souvent ». Un avis qui semble compter pour nombre d'entre eux : 72 % des assistantes estiment que leur manager tient plutôt compte de leurs avis et 14 % d'entre elles estiment qu'il en tient tout à fait compte. Leurs domaines d'influence ? Elles font part de leur avis concernant le suivi des dossiers (44 % des cas), la communication interne (37 % des cas), l'ambiance de l'équipe ou le climat social (34 %) et l'organisation de l'équipe (27 %). Un pouvoir qui traduit le plus souvent une relation de confiance : en effet, 89 % des assistantes pensent bénéficier de la confiance de leur manager, quand par ailleurs 83 % des managers déclarent leur faire confiance.