Mon compte Devenir membre Newsletters

Les banques confrontées aux départs en retraite des "baby boomers"

Publié le par

Pour faire face aux départs à la retraite massifs de leurs personnels, et plus particulièrement de leurs commerciaux, les banques veulent travailler plus étroitement avec les universités pour mieux préparer les étudiants à leurs métiers.

Selon une étude de l'Institut pour le développement des ressources humaines (IDRH), les établissements bancaires vont devoir faire face à 80 000 départs à la retraite dans la période 2005-2010. Ce sont principalement les activités de détail qui seront touchées: 85 400 personnes devront être recrutées et 60 000 accompagnées dans des mouvements internes. Les banques ont, par ailleurs, un grand besoin de formation, notamment sur les métiers de chargés de clientèle, de conseillers en gestion de patrimoine ou encore de directeurs d'agence. Dans cette optique, les établissements souhaitent travailler de manière plus étroite avec les universités afin de rendre le contenu pédagogique des cursus plus adaptés aux besoins du terrain. Pour Olivier Robert de Massy, directeur général du centre de formation de la profession bancaire (CFPB), «sur 278 masters banque-finance que nous avons recensé en France, beaucoup sont très généralistes». Un second axe est également envisagé: le renforcement de l'alternance via la création de nouveaux CFA, actuellement au nombre de douze.