Mon compte Devenir membre Newsletters

Les candidats qualifiés sont rares...

Publié le par

12% des entreprises françaises n'ont pas pu concrétiser leurs projets de recrutement en CDI en raison d'une pénurie de profils qualifiés. C'est ce que révèle l'étude Manpower réalisée entre juillet et août 2006.

La croissance de certains secteurs d'activité de l'économie française pourrait être freinée par une pénurie de profils qualifiés. C'est ce qui ressort de la dernière étude réalisée entre juillet et août 2006 par Manpower qui montre que 12% des employeurs français n'auraient pas pu recruter faute de candidats qualifiés. Cette situation serait plus prégnante dans les secteurs des services. Ainsi, 24% des employeurs de ce secteur (assurances, finance, immobilier et conseil) ont déclaré qu'ils auraient embauché en CDI plus de candidats qualifiés sur les six derniers mois s'ils avaient pu en trouver. «Cette pénurie de compétences peut fragiliser à terme le potentiel de développement et de croissance des entreprises françaises», commente Jean-François Ferret, président de Manpower France. L'étude Manpower a par ailleurs souligné des disparités géographiques. C'est dans l'Est de la France que les entreprises ont le plus de difficultés à recruter : 16% des employeurs de cette région (contre 10% dans le Nord, dans le Sud ou en Ile-de-France) déplorent en effet leur incapacité à embaucher par manque de profils qualifiés. Conséquence de cette raréfaction des compétences, la hausse des salaires pour attirer et fidéliser les candidats.