Mon compte Devenir membre Newsletters

Les centres d’appel ouvriront le dimanche

Publié le par

Le secteur a obtenu de Patrick Devedjian, ministre délégué à l’Industrie, de pouvoir ouvrir le dimanche. Une faveur conditionnée par la création de 30 000 emplois sur trois ans.

Au moment où Jean-Louis Borloo, ministre de la Cohésion sociale, présentait les conclusions du groupe de travail qu’il avait mandaté sur les call centers (voir notre newsletter du 30 novembre), son collègue délégué à l’Industrie exposait les siennes. Principale mesure évoquée : la possibilité pour les centres de contacts, quelle que soit leur clientèle, de rester ouvert le dimanche. « L’interdiction du travail dominical est un facteur de délocalisation puissant », explique Patrick Devedjian. En permettant aux donneurs d’ordres de rendre leur service disponible 7 jours sur 7, le gouvernement espère donc voir cesser les transferts vers le Maroc ou le Sénégal. Mais pas seulement : en échange de cette faveur, la profession doit s’engager à embaucher 10 000 demandeurs d’emploi par an. Et elle pourrait se voir prochainement demander de ne plus facturer les temps d’attente comme c’est le cas aujourd’hui. Objectif : développer le marché des centres d’appels en France, qui n’emploi que 0,8% de la population active, contre 3% au Royaume-Uni.