Mon compte Devenir membre Newsletters

Les consommateurs ont peur d'être fichés

Publié le par

En partenariat avec le cabinet d'études Market Audit, l'agence de marketing relationnel ETO publie son premier Baromètre de l'intrusion. Premier constat : le manque d'information ressenti par les Français sur l'utilisation de leurs données personnelles.

Près des deux tiers des clients estiment que les sociétés ne les informent pas assez sur l'utilisation qu'elles font de leurs données. C'est ce qui ressort du premier Baromètre de l'intrusion publié par l'agence de marketing relationnel ETO et le cabinet d'études Market Audit. Pour autant, les 35 000 personnes sondées pour cette étude ne sont toutefois pas opposées à fournir des informations, pour peu qu'il y ait un échange en retour : réduction-bons d'achats pour 74 % d'entre elles, chèques de fidélité (62%) et cadeaux (50%). « Les informations relatives à la fréquence d'achat de certains produits, aux visites dans les magasins, aux clics sur les e-mails reçus et aux rayons parcourus dans un magasin sont susceptibles d'être échangés contre des avantages personnalisés alors que les informations relatives aux produits regardés sans les acheter et au détail des achats réalisés sont jugés plus confidentiels », estime Peter Van Vliet, directeur général de Market Audit. De même que les clients se montrent plus réservés en ce qui concerne les informations sur les autres membres du foyer ainsi que sur les grands événements de leur vie.