Mon compte Devenir membre Newsletters

Les dirigeants français attendent peu des prochaines élections

Publié le par

Pouey International, spécialiste de la gestion du risque client et du renseignement d'affaires, vient de réaliser un sondage sur les attentes des dirigeants des PME et PMI françaises, à l'approche des élections présidentielle et législatives.

Menée auprès de 365 chefs d'entreprise de différents secteurs d'activité (industrie, commerce, services), la récente enquête de Pouey International révèle que la baisse de la pression fiscale et des charges sociales, sans oublier la loi sur les 35 heures, sont au cœur de leurs préoccupations. « Ils craignent néanmoins que les prochaines échéances électorales n'aient aucune influence sur leur situation. Ainsi, 68,2% des dirigeants sondés à l'occasion de cette étude estiment que l'élection présidentielle ne changera rien à la situation de l'emploi en France », explique-t-on chez Pouey. Ces derniers ne considèrent pas la campagne électorale en phase avec la réalité des entreprises (67,7%). Un scepticisme identique à celui révélé à la veille de l'élection présidentielle de 2002. Les dirigeants sondés souhaitent que le prochain gouvernement s'engage à diminuer la pression fiscale et les charges sociales (45,2%) ; assouplisse la loi sur les 35 heures (37%) et le Code du travail (12,6%), exige plus de transparence dans les contrats commerciaux (crédits, avantages, remises, rétrocessions…) (1,4%). 23% des dirigeants interrogés n'ont pas souhaité se prononcer sur leur intention de vote et 17,5% se sont déclarés sans opinion. Nicolas Sarkozy apparaît tout de même comme le candidat répondant le mieux aux attentes des dirigeants sondés (37,8%) devant François Bayrou (7,4%) et Ségolène Royal (1,4%).