Mon compte Devenir membre Newsletters

Les dirigeants français inquiets face à 2003

Publié le par

L’humeur des chefs d’entreprise est morose en ce début d’année 2003. C’est ce qu’indique un récent sondage réalisé par la société Pouey. L’emploi devrait en faire les frais.

A la question « Comment envisagez-vous l’année 2003 ? », 25,8% des dirigeants interrogés par Pouey, société spécialisée sur le risque en entreprise, ont répondu qu’ils étaient « inquiets » et 34% « réservés ». Seuls 22,8% des dirigeants se sont déclarés optimistes. Un état d’esprit qui s’inscrit dans la durée, puisque plus de la moitié n’envisage pas d’amélioration pour le second semestre 2003. Les recrutements de nouveaux collaborateurs devraient en faire les frais : les deux tiers des dirigeants interrogés n’envisagent pas de recruter en 2003 (soir 4% de plus que six mois plus tôt). Les chefs d’entreprises qui prévoient malgré tout de recruter privilégieront deux domaines : la production et le commercial. Les investissements, à l’inverse, semblent moins souffrir de la morosité ambiante : près de la moitié des dirigeants interrogés pensent investir en 2003, notamment dans des biens d’équipement.