Mon compte Devenir membre Newsletters

Les écoles françaises dominent le classement 2008 du ranking Master in Management publié par le Financial Times

Publié le par

Le Financial Times publie sa quatrième édition du ranking Master in Management. Les écoles françaises marquent encore le classement de leur présence : elles occupent six des dix premières places.

Pour la quatrième fois, le Financial Times publie aujourd’hui sa quatrième édition du ranking Master in Management. Malgré un nombre d’écoles classées en hausse chaque année (50 en 2008 contre 40 en 2007) et une concurrence du marché de plus en plus vive, les écoles françaises marquent encore le classement de leur présence. Ainsi, elles occupent six des dix premières places : HEC Paris, ESCP-EAP, Grenoble Graduate School of Business, Essec business School, EM Lyon, Edhec Business School. Par ailleurs, pas moins de dix écoles françaises figurent dans le Top 20, pour un total de dix-huit sur l'ensemble du classement du Financial Time, soit plus d’un tiers des écoles.
Parmi les nouveautés 2008, à noter que l’ESCP-EAP monte cette année sur le podium en seconde position, alors que HEC conserve sa place de leader pour la quatrième année consécutive ; Grenoble Ecole de Management regagne deux places et arrive en cinquième place ; l'EM Lyon perd une petite place et finit en septième position ; l’ESC Lille, absente en 2007, fait une belle rentrée et gagne 9 places (de 23 à 14) ; le CERAM réalise une belle entrée pour la première fois en milieu de tableau (29 sur 50) ; et enfin, apparaissent pour la première fois dans ce classement BEM (Bordeaux management School) et l’ESC Clermont. À noter pour terminer, que pour la première année, le classement Master du Financial Times s’ouvre à des écoles hors Europe : deux écoles taïwanaises font leur entrée respectivement en quarante-septième (National Chengchi University) et quarante neuvième position (National Sun Yat Sen University).