Mon compte Devenir membre Newsletters

Les entreprises peu séduites par les réseaux professionnels ?

Publié le par

Malgré l'attrait de plus en plus important pour les réseaux professionnels, les entreprises voient d'un mauvais œil ces sites et n'encouragent pas leur consultation sur le lieu de travail.

Selon une étude de LinkedIn, spécialiste du réseau professionnel, auprès de plus de 1 500 membres au Royaume-Uni, en Allemagne et en France, 61 % des sondés français reconnaissent un effet  positif aux réseaux professionnels, contre 51 % des Britanniques interrogés et 44 % des Allemands.

Pour autant, les entreprises européennes ne sont pas du même avis et souhaitent, pour 20 % d'entre elles, en limiter, voire en interdire complètement l'accès depuis leurs bureaux.
En France, 12 % des sondés expliquent que leurs entreprises leur interdisent l'accès à ces sites depuis leur poste de travail et qu'ils y accèdent donc depuis chez eux. 17 % des sondés expliquent que leur société ne fait pas la distinction entre réseaux professionnels et sociaux et les considèrent de manière indifférenciée comme des distractions.

Selon Cristina Hoole, directrice marketing & RP Europe de Linkedin, « les entreprises ont encore des difficulté à reconnaître la valeur professionnelle de ces réseaux. Ces derniers sont avant tout un réseau de connaissances qui permet aux professionnels de partager savoirs, conseils et opportunités. »

Outre ces résultats, cette étude révèle quelques surprises en matière de “profils types”. En France, l'utilisateur type est une utilisatrice ! L'Hexagone est le seul pays où les femmes sont majoritaires (61 % contre seulement 39 % d'hommes). En Allemagne (52 %-48 %) et au Royaume-Uni (76 %-24 %), les proportions sont inversées.

www.linkedin.com