Mon compte Devenir membre Newsletters

Les entreprises séduites par le référencement payant

Publié le par

Pour être mieux et plus vite référencées dans le Web, la moitié des entreprises se disent prêtes à payer. Quant aux internautes, ils cliquent volontiers sur les liens promotionnels.

Près d’une entreprise sur deux est désormais prête à payer pour faire référencer son site. C’est l’une des conclusions d’une étude menée par Le Journal du Net avec le site abondance.com. Un chiffre étonnant, car les offres de référencement payant sont relativement récentes : annuaires et moteurs de recherche proposent ces formules depuis l’été 2001. L’objectif, pour les portails de recherche, était de contrebalancer la diminution du chiffre d’affaires publicitaire par cette offre payante et cela correspondait, manifestement, à une réelle demande des entreprises. En effet, avec la profusion de sites Web, il devenait difficile d’obtenir un référencement de qualité : cette tâche nécessitait souvent plusieurs semaines et au bout de quelques mois, le lien disparaissait au fur et à mesure que d’autres apparaissaient. Un phénomène extrêmement gênant pour une entreprise dont le site est l’un des éléments de la stratégie marketing, voire commerciale lorsqu’il comprend une partie marchande. A noter d’ailleurs que ce sont les plus grandes entreprises (plus de 500 salariés) qui sont les plus enclines à payer pour être présentes sur les outils de recherche du Web. Parallèlement à cette étude, Le Journal du Net a réalisé un sondage auprès d’un millier de ses internautes. 37% déclarent cliquer régulièrement sur des liens promotionnels présents sur les annuaires et moteurs de recherche. Ces liens sont également une nouveauté du Web : une entreprise peut décider de payer pour acheter des mots clés et s’offrir ainsi une meilleure visibilité sur son marché. Le résultat de ce sondage montre que le lien promotionnel est un moyen de communication à ne pas négliger, car la proportion d’internautes allant visiter le site est importante. Attention toutefois, cela n’enlève rien à l’importance d’un référencement classique : 70% des internautes affirment qu’ils continuent de cliquer sur les autres liens proposés par les outils de recherche.