Mon compte Devenir membre Newsletters

Les européens privilégient la rémunération, les français, les responsabilités

Publié le par

Lorsqu’un candidat européen choisit un nouvel emploi, il privilégie le critère de rémunération, indique une récente enquête Monster. Les Français y accordent une grande importance mais mettent en tête les responsabilités.

Pour 37 % des européens interrogés dans le cadre du dernier baromètre Monster, la rémunération est le critère principal qui entre en jeu au moment du choix d’un nouvel emploi. Ils tiennent ensuite compte des responsabilités inhérentes à la fonction (28 %) ainsi que du lieux de travail (25 %), le prestige de l’entreprise n’étant considéré que par 10 % des candidats comme un critère important. L’analyse des résultats par pays fait apparaître certaines disparités. Ainsi, en France, les candidats interrogés ont mis le niveau de responsabilité attaché au poste en tête (37 %) devant l’argent (34 %). A l’inverse, les candidats d’Irlande et de Grande-Bretagne plébiscitent la rémunération, estimant pour respectivement 49 % et 47 % d’entre-eux, que l’argent est un critère décisif. « Ces deux critères, la rémunération et les responsabilités, sont si importants que les candidats sont aujourd’hui plus enclins à la mobilité géographique pour obtenir le poste de leur rêve », précise Jeremy Caplin, directeur marketing de Monster.com.