Mon compte Devenir membre Newsletters

Les femmes dirigent peu d'entreprises mais semblent plus efficaces que les hommes à ce poste

Publié le par

95% des p-dg des entreprises européennes soutenues par le capital risque sont des hommes et 97% des p-dg nommés en 2006 étaient des hommes. Mais les femmes apportent des revenus plus élevés avec des investissements moins importants… Voilà les résultats d'une étude menée par la société Library House.

La société Library House, site web spécialisé dans l'information sur les sociétés privées innovantes en pleine croissance en Europe, révèle que 95 % des p-dg des sociétés soutenues par le capital risque sont des hommes. Plus surprenant, en 2006, un pourcentage encore plus élevé (97%) de p-dg nouvellement nommés était des hommes. Toutefois, les données de cette étude montrent également que les entreprises dirigées par des femmes semblent être plus performantes que celles dirigées par des hommes. En effet, 600 sociétés européennes – ayant publié leurs comptes, qui sont soutenues par le capital risque et dirigées par des femmes – ont généré des revenus plus importants tout en utilisant moins de capitaux. La moitié des sociétés dirigées par une femme, dans cet échantillon, avait un revenu annuel de 12,5 millions d'euros contre 11 millions pour celles dirigées par des hommes. Pour aller plus loin, ce résultat fut atteint avec, en moyenne, 9 millions d'euros de capital engagé contre 14 millions dans les sociétés dirigées par des hommes. « Il est surprenant de constater un tel manque de cadres féminins, commente Doug Richard, président de Library House. Si les femmes obtiennent de si bons résultats, pourquoi sont-elles si peu présentes aux fonctions les plus hautes en Europe ? Les politiques gouvernementales visant à freiner les barrières rencontrées par les femmes dans leur vie professionnelle n'apporte pas clairement de résultats dans la plupart des futures sociétés innovantes d'Europe. Il reste encore beaucoup à faire. »