Mon compte Devenir membre Newsletters

Les grandes entreprises n'attirent pas les jeunes

Publié le par

Une enquête, réalisée par l'institut Ipsos pour la CGPME (confédération générale des PME), confirme l'intérêt des jeunes pour la fonction publique et les PME, au détriment des grandes entreprises et des multinationales.

Pour la deuxième année consécutive, les jeunes sondés dans le cadre de l'enquête réalisée par l'institut Ipsos marquent toujours leur préférence pour des emplois dans la fonction publique et les PME, par rapport aux grandes entreprises et aux multinationales. «Cette tendance vaut quel que soit le niveau de diplôme obtenu et en particulier les "bac+3 et plus", qui privilégient la fonction publique dans 40% des cas, relate l'étude. La réticence, voire la défiance des jeunes à l’égard des multinationales, demeure une tendance lourde.» Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 15% seulement de l'échantillon souhaiterait aujourd'hui travailler dans une multinationale, contre 24 % en 2003. On observe les mêmes réserves vis-à-vis des grandes entreprises, dont l'image s'est dégradée au fil de l'actualité (scandales politico-financiers ou environnementaux, annonces de licenciements, etc.). Le secteur de la communication arrive en deuxième position comme secteur le plus attractif pour les 15-25 ans. Les trois quarts d'entre eux seraient tentés d'y travailler. «Dans un moindre mesure, l'informatique (63% pourraient travailler dans ce domaine) ou le secteur médico-social (57%) suscitent de l'intérêt. La restauration et l’hôtellerie (51%), l’aéronautique (49%), l’automobile (44%) ne bénéficient pas d'un tel engouement. Le BTP semble même provoquer une sorte de rejet, 66% des jeunes déclarant qu'ils n'y travailleront "jamais», explique lpsos.