Mon compte Devenir membre Newsletters

Les hypers en ligne baissent leurs tarifs de livraison

Publié le par

Les cybermarchés baissent leurs frais de livraison. Dernier en date, Télémarket, qui a pour objectif de conquérir de nouveaux clients avec cet argument financier.

Télémarket vient d’annoncer la réduction de ses frais de livraison. L’économie est de près d’un euro de réduction, passant de 10,95 euros à 9,90 euros par commande). Cette décision a été prise suite à la réussite de son opération d’été, période durant laquelle l’hypermarché en ligne du groupe Galeries Lafayette, avait proposé cette réduction dans le but de contrebalancer l’effet négatif des départs en vacances. Une initiative qui a manifestement rencontré un vif succès auprès des e-clients. Les cybermarchés Ooshop et Houra, avaient eux aussi baissé leurs frais, même s’ils restent plus élevés (entre 11 et 13 euros par commande). La bataille du recrutement de nouveaux clients se livre désormais sur le front des tarifs de livraison. Comment expliquer cette tendance ? Dans notre pays, livrer coûte cher et reste donc un frein au recrutement. À titre de comparaison, le site américain Fresh Direct facture la livraison l’équivalent de 4 euros seulement, tandis que le britannique Tesco fait varier les frais de 6 à 9 euros. Cette baisse des frais de livraison chez Télémarket s’inscrit dans la stratégie d’élargissement de la clientèle initiée il y a déjà plusieurs mois et qui s’est d’abord traduite par une extension de l’offre (outre l’alimentaire, on trouve désormais du maquillage, des accessoires de décoration, etc.). Avec ces initiatives variées, Télémarket espère équilibrer ses comptes, ce qu’aucun cybermarché n’est, pour l’heure, parvenu à faire. En 2003, Télémarket a enregistré un chiffre d’affaires d’un peu plus de 40 millions d’euros (en légère baisse par rapport à 2002), et une perte nette de près de 3 millions d’euros.