Mon compte Devenir membre Newsletters

Les jeunes plébiscitent Internet au détriment des autres médias de communication

Publié le par

Les 15-24 ans consacrent de moins en moins de temps aux médias classiques au profit d’Internet. C’est du moins ce qui ressort de la dernière étude de l’EIAA (European Interactive Advertising Association).

Selon l'EIAA (European Interactive Advertising Association), un organisme européen de représentation des régies publicitaires interactives, les 15-24 ans utilisent de plus en plus Internet au détriment de la télévision, de la radio ou encore de la presse écrite. Près de la moitié d’entre eux regarde moins la télévision, préférant naviguer sur le Web, tandis que 22 % déclarent passer moins de temps à écouter la radio. Un tiers des personnes interrogées déclare même lire moins, préférant consulter les informations sur Internet. « La tranche des 15-24 ans est la cible privilégiée de beaucoup d'annonceurs, et l’étude de l’EIAA montre clairement qu’Internet est aujourd’hui un moyen de communication essentiel pour ce public. Il tend à remplacer de plus en plus souvent d’autres médias comme la télévision et la radio », analyse Michel Kleindl, président de l’EIAA. La musique domine les activités en ligne des 15-24 ans. Un quart de ces jeunes achète désormais sa musique en ligne au lieu de l’acheter en magasin. Les jeux arrivent en seconde position. 40 % de cette tranche d’âge ont visité un site Web de jeux au cours des sept derniers jours, tandis que 17 % ont déjà acheté sur Internet un jeu pour ordinateur. L'étude montre également que les jeunes communiquent largement via Internet. Près de 58 % privilégient en effet ce moyen pour converser avec leurs amis. Par ailleurs, plus d’un tiers admettent passer moins de temps au téléphone depuis qu’ils utilisent Internet, tandis que 26 % envoient moins de messages en mode texte (SMS). Face à ce constat, le président de l’EIAA estime que « désormais les annonceurs devront augmenter les dépenses de publicité en ligne dans des proportions importantes s’ils veulent toucher le jeune public ». *L’étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 7000 personnes par la société d’étude Millward Brown en 2004.