Mon compte Devenir membre Newsletters

Les managers inquiets au sujet de la crise mais optimistes quant à leur avenir professionnel

Publié le par

BPI, cabinet de conseil en management, a enquêté auprès de 8 000 managers dans 14 pays. Résultat: les managers sont inquiets sur les conséquences de la crise mais optimistes quant à leur avenir.

Les managers perçoivent déjà fortement l’impact de la crise sur leur entreprise, mais, en même temps, sont très optimistes pour eux-mêmes. C'est ce que révèle une enquête internationale auprès de 8 000 managers dans 14 pays menée par BPI, cabinet de conseil en management et ressources humaines, en partenariat avec l’institut BVA, fournissant ainsi une radioscopie de leur état d’esprit. 68% des managers en moyenne déclarent que la crise a déjà des répercussions importantes sur la situation économique de leur entreprise et 67% que la crise a des répercussions importantes sur le niveau de stress dans l’entreprise. Mais, dans le même temps, 80% en moyenne sont optimistes pour leur avenir professionnel. Petit bémol pour la France: les managers français ne sont que 63% à se dire optimistes sur leur avenir professionnel, contre, par exemple, 89% des Finlandais.

Dans leur majorité, les managers s’attendent à des changements temporaires, mais n’anticipent pas de changements durables vers des économies plus responsables (social, environnement, bonne gouvernance…). 89% en moyenne pensent que la crise va modifier les règles de fonctionnement de l’économie de marché, mais seulement 31% que ce sera de manière durable… Enfin, 91% en moyenne pensent que les pratiques et habitudes de consommation vont évoluer après la crise, mais seulement 25% que cette évolution sera durable. À noter l’exception française: 46% des managers pensent que ces changements seront durables… Les Français sont à la fois plus pessimistes et plus optimistes…