Mon compte Devenir membre Newsletters

Les nouveaux médias tirent le MD traditionnel

Publié le par

Si désormais 60% des annonceurs réalisent des opérations de marketing direct, celui-ci est davantage tourné vers le numérique que vers le MD traditionnel, selon une étude de l'UFMD et de France Pub.

Léger recul des dépenses en marketing direct traditionnel (mailing, catalogues, ISA), soit -1,1%, en 2006. C'est le constat de l'Union française du marketing direct (UFMD) et de France Pub lors de leur dernière étude des dépenses publicitaires des annonceurs en MD. Toutefois, cette baisse est largement compensée par les dépenses en MD numérique. Si bien que les budgets en MD représentent désormais 40% des dépenses publicitaires des annonceurs. Ainsi, l'étude estime que les dépenses en bannières et liens sponsorisés sont en progression de 42% par rapport à 2005. D'autres supports confirment la vitalité de ce secteur à l'image du marketing téléphonique où les SMS enregistrent une progression de 6,5 %. Toutefois, pas question d'abandonner les médias traditionnels. Ainsi, l'étude montre l'importance des prospectus et catalogues comme moyen d'information choisis par les consommateurs pour s'informer sur les produits et services : ils arrivent en deuxième position pour 40% des consommateurs après la visite en magasin (80%).