Mon compte Devenir membre Newsletters

Les patrons de PME préoccupés par le turnover de leurs cadres

Publié le par

44% des dirigeants de PME françaises se sont focalisés sur le recrutement et la rétention de leurs cadres en 2007. Voilà ce qui ressort de l'étude menée par le cabinet Grant Thornton.

L’étude de Grant Thornton, menée auprès d’un panel de 7 800 entreprises privées à travers 34 pays, et représentant 81% du PIB mondial, montre que 44% des chefs d’entreprises français se sont focalisés sur le recrutement et la rétention de leurs cadres en 2007. Ils n’étaient que 31% à afficher cette préoccupation en 2005.
Le cabinet d’audit et de conseil explique ces résultats par le fait que les patrons de PME doivent faire face à plusieurs phénomènes : accroissement de la charge de travail pour le personnel "restant" (48%), augmentation des frais d'exploitation (41%), baisse de la qualité du service clientèle (26%), ou encore retard de développement de nouveaux produits/services (19%).
Concrètement, 45% des dirigeants de PME françaises ont amélioré la flexibilité de l’organisation du temps de travail de leurs employés et 42% se sont efforcés de développer des systèmes de récompenses. 46% d’entre eux ont agi en fonction de leur perception des revendications des collaborateurs et 61% des chefs d’entreprises ont mis en place des plans de formation à l’attention de leurs meilleurs éléments, afin qu’ils puissent atteindre des postes à plus fortes responsabilités. «Un taux de mobilité des salariés français de 40% et une sensibilisation croissante des cadres à un marché du travail favorable, leur permettant de faire un choix, conduit les PME à mettre en place des actions de recrutement et de rétention adéquates afin d’attirer et de fidéliser les meilleurs éléments», explique le cabinet. Par ailleurs, l’étude montre que 76% des dirigeants de PME françaises ont vu leurs coûts de personnel augmenter (hors inflation) sur les 12 derniers mois.