Mon compte Devenir membre Newsletters

Les téléopérateurs des centres d’appels contraints à se localiser

Publié le par

À la demande du gouvernement, Bercy vient de rédiger un projet d’arrêté contraignant les téléacteurs français à préciser, lors de chaque appel, leur localisation géographique.

Qu’un téléopérateur se trouve à Paris ou à Rabat au Maroc, il répond aujourd’hui de la même façon aux clients. Une situation à laquelle le ministre de l’économie souhaite mettre fin. À cette occasion le ministre de l’Industrie, Patrick Devedjian, a réuni le 11 octobre les forces en présence pour juger de cette initiative. Le projet a pour but de contraindre les centres d’appels à obliger leurs téléopérateurs à indiquer leur localisation. L’Association française des centres de relation client (AFRC) appelle à la concertation. Nombre d’acteurs sont d’accord pour indiquer leur emplacement, mais uniquement à la demande du client. Le ministre a, quant à lui, annoncé la création d’un groupe de travail sur le sujet afin « d’analyser les freins et les développements du secteur ». Il faut dire que beaucoup de centres d’appels se sont récemment ouverts en Tunisie, au Maroc, au Sénégal et ce, à moindre coût.