Mon compte Devenir membre Newsletters

Moins d'un cadre sur six souhaite quitter son entreprise d'ici un an

Publié le par

Alors qu'un cadre sur six craint d'être licencié en 2009, la politique de ressources humaines des entreprises et les résultats économiques prennent, à leurs yeux, une place plus importante.

À la question “Pensez-vous que des licenciements de cadres auront lieu dans votre entreprise en 2009 ?”, 43% des cadres actifs du secteur privé répondent par l’affirmative. C’est ce qui ressort du baromètre Labo du Sens-Ifop réalisé par Publicis Consultants auprès de 1 606 cadres du secteur privé sur l'image globale et l'image employeur des entreprises. 37% pensent par ailleurs qu’ils seront personnellement concernés par ces licenciements. Ce pessimisme touche plus particulièrement les seniors, le secteur industriel et les petites et moyennes entreprises. Lucides sur la crise et ses effets, les cadres, toutes générations confondues, jouent la prudence et réduisent leurs aspirations à la mobilité : moins d’un cadre sur six souhaite quitter son entreprise d’ici un an (contre un sur cinq en 2008). La crise modifie donc les comportements des cadres. Signe que, dans l'esprit des cadres, l’emploi est un sujet très sensible, les résultats économiques et financiers et la politique de ressources humaines des entreprises ont à leurs yeux de plus en plus d'importance : entre 2008 et 2009, elles gagnent  respectivement 6 et 2 points dans leur impact sur l’image globale de l'entreprise. Le baromètre présentait également le classement des entreprises selon leur attractivité auprès des cadres. On y note, sans grande surprise, une baisse significative de l’image globale de certains secteurs, notamment celui de la banque.