Mon compte Devenir membre Newsletters

Plus de 80 % des salariés français envisagent de changer de carrière

Publié le par

Selon l'une des dernières enquêtes conduites par Monster, 74 % des personnes interrogées envisagent à terme de se “recycler” alors qu'ils ne sont que 8 % à se déclarer satisfaits de leur carrière actuelle.

« Avez-vous déjà envisagé de changer complètement de carrière ? » C’est la question que Monster a récemment posé à 10 616 salariés européens, dont 3 541 Français. Résultat ? 67% des Français ont déclaré qu’ils essayaient de se recycler (contre 59% des Européens) et 16% qu’ils l’envisagent à moyen terme (15%). 17% ont, en revanche, répondu qu’ils ne l’envisageaient pas (26% au plan européen). Les Français semblent donc moins satisfaits de leur carrière que la moyenne des européens. Plus enclins à opter pour une complète réorientation professionnelle. Mais ce sont les Espagnols qui sont les moins satisfaits de leur travail : 82 % d’entre eux se déclarant, en effet, prêts à changer de voie. À l’inverse, c’est en Hongrie, en Allemagne et au Danemark que l’on observe la proportion la plus élevée de salariés satisfaits de leur carrière actuelle : respectivement 14 %, 13 % et 12 % des salariés interrogés. Si les Européens envisagent de changer de carrière dans leur majorité, ce résultat ne doit pas occulter le fait qu’un nombre significatif de salariés rejette également cette éventualité. Ces derniers invoquent les efforts et l’investissement en temps qu’exigerait une telle décision, mais ils sont encore plus nombreux à souligner la perte de salaire et les incidences d’une telle démarche en termes de niveau de vie.