Mon compte Devenir membre Newsletters

Quatre portails Web portent plainte contre des spammeurs

Publié le par

AOL, Microsoft, Yahoo et Earthlink ont déposé une plainte commune contre des spammeurs. Objectif : limiter la casse financière engendrée par le spam et rétablir la confiance des internautes dans l’e-mailing.

C’est une première dans le monde : les trois grands fournisseurs d’accès à Internet AOL, Microsoft, Earthlink ainsi que le portail Yahoo, viennent de déposer une plainte commune à l’encontre d’une centaine d’entreprises pratiquant le spam. L’envoi d’e-mails commerciaux non-sollicités est en effet un véritable fléau aux Etats-Unis. Pour les fournisseurs d’accès eux-mêmes, qui doivent investir des centaines de milliers de dollars chaque année pour équiper leurs serveurs en filtres et pour acheter toujours plus de bande passante offrant la capacité de transport de ces e-mails. Pour les entreprises qui en sont victimes, le spam est également très coûteux (notamment parce qu’elles doivent également investir dans des systèmes de protection). Et, enfin, pour les internautes supportant très mal d’être démarchés abusivement, et qui rejettent de plus en plus souvent l’e-mail comme support du marketing direct. Résultat : le risque est grand de voir l’efficacité de l’e-mailing décroître rapidement. L’initiative des quatre portails et fournisseurs d’accès américains pourrait ouvrir la brèche et, si des condamnations étaient effectivement prononcées, rétablir une certaine confiance des internautes. Cette plainte pourrait, par ailleurs, avoir des conséquences en Europe et en France, où 60% des spams arrivant dans nos boîtes à lettres sont d’origines américaines.