Mon compte Devenir membre Newsletters

Reims Management School et l'ESC Rouen créent "Paris Executive Campus"

Publié le par

Deux business schools françaises, Reims Management School et le Groupe ESC Rouen, s'associent pour créer Paris Executive Campus, un acteur dédié à la formation continue des cadres et des managers.

Un nouvel acteur de la formation continue destinée aux cadres et managers arrive sur la scène parisienne. "Paris Executive Campus", c’est son nom, verra le jour dès la rentrée prochaine. Cette structure a de belles références, puisqu’il s’agit d’une filiale créée conjointement par Reims Management School (RMS) et le Groupe ESC Rouen, deux poids lourds de la formation initiale en business et en management.

Paris Executive Campus proposera une offre complète de programmes créés pour l'occasion ou bien directement inspirés de ce que proposent les deux initiateurs du projet : un Executive MBA (RMS), un programme Objectif Manager (ESC Rouen) et six mastères spécialisés en temps partagé. Ainsi qu'une offre de formations entièrement sur mesure sous forme d'une école de management interne, de séminaires de direction ou encore de parcours de professionnalisation interne. La direction générale de Paris Executive Campus a été confiée à Marie-Christine Bert, qui occupe, jusqu’en mars prochain, le poste de directrice des programmes sur mesure Executive Education de l’ESCP-EAP.

« Avec Paris Executive Campus, nous visons le bassin d’emploi parisien qui est notre cible, notamment à travers les grandes entreprises internationales qui le composent », explique François Bonvalet, directeur général de Reims Management School. Le campus sera situé « dans le centre de Paris », mais l'adresse n’a pas encore été révélée. « Notre objectif est de devenir, à terme, un fleuron de la formation exécutive en France et en Europe », conclut Arnaud Langlois-Meurinne, directeur général du groupe ESC Rouen. La direction prévoit un chiffre d'affaires de 3,5 millions d’euros à la fin de cette première année d’exercice et de 8 millions en 2012.