Mon compte Devenir membre Newsletters

Répondre à ses e-mails, une activité chronophage... jusqu'à quel point ?

Publié le par

Plus d'un salarié sur quatre passe plus d'une heure par jour à répondre à ses e-mails. C'est l'un des principaux enseignements d'une récente étude de Tryane, éditeur de logiciels.

46 % des salariés passent entre 20 minutes et une heure chaque jour à traiter leurs e-mails.

© BVA / Tryane

46 % des salariés passent entre 20 minutes et une heure chaque jour à traiter leurs e-mails.

Chaque jour, plusieurs dizaines d'e-mails envahissent les messageries des salariés. Selon un sondage(1) de l'éditeur de logiciels Tryane réalisé avec BVA, 86 % d'entre eux traitent leurs mails dans la journée, dont 24 % dès réception. Une tâche à laquelle 26 %  de ces personnes consacrent plus d'une heure par jour, tandis que 46 % y passent entre 20 minutes et une heure. Au-delà de la question du temps de traitement des messages, 49 % des salariés considèrent les mails reçus comme tout à fait utiles et 43 % comme moyennement utiles. 8 % les trouvent parfaitement inutiles.

Ainsi, pour 45 % d'entre eux, recevoir moins de mails améliorerait leur qualité de vie au travail. Pourtant, ce n'est pas la tendance puisque dans le même temps, 53 % des salariés ont constaté que ce nombre augmente, 42 % qu'il stagne et 5 % seulement qu'il diminue. 

(1) Sondage réalisé en ligne auprès de 1000 salariés du 10 au 18 septembre 2012.