Mon compte Devenir membre Newsletters

Sarenza.com révolutionne le commerce de la chaussure

Publié le par

Précurseur sur le marché de la chaussure, le site sarenza.com, qui a ouvert ses portes en ligne, à la mi-septembre 2005, a dû faire preuve de conviction pour référencer les fabricants.

« Il ne s’agit en aucun cas de concurrencer les réseaux de détaillants traditionnels mais au contraire de mettre en place un canal de vente complémentaire, affirme Francis Lelong, co-fondateur de Sarenza.com, il nous fallait faire accepter cette rupture au marché. » En effet, alors que les industriels de la chaussure n’avaient encore jamais vendu en ligne, sarenza.com vient de faire sa petite révolution. Ouvert depuis le 15 septembre 2005, le site, qui vend des chaussures sur Internet, enregistrait déjà en décembre, 5 000 visiteurs par jour et référençait alors pas moins d’une cinquantaine de marques. « Beaucoup d’industriels de la chaussure ont compris tout l’intérêt d’aller sur Internet. Ils disposent sur le Web d’une largeur de gamme beaucoup plus grande. La marque Mephisto par exemple propose 600 modèles, ce qui n’a pas de sens dans un magasin », plaisante Francis Lelong. Autre avantage pour le fabricant : toucher tout le territoire national, ce qu’il ne peut faire via son réseau de distribution physique. Et sa révolution, Sarenza la fait également concernant le service client : aucun paiement des frais de port à l’aller comme au retour du produit (si retour il y a) et un délais de 100 jours pour essayer les chaussures ! « Nous voulons faire de l’expérience d’achat de chaussures en ligne, un moment plus agréable qu’en magasin », insiste Francis Lelong. Sarenza.com envisage de compter 110 marques en février et 200 d’ici à fin 2006. Le site se fonde sur le succès de son homologue américain zappos. com créé en 2000 et qui réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de 350 millions d’euros en vendant 15 000 paires de chaussures par jour.