Mon compte Devenir membre Newsletters

Six cadres sur dix entretiennent une relation distante avec leur employeur

Publié le par

L’Apec a enquêté sur la réalité professionnelle des cadres. Conclusion ? Plus de six cadres sur dix sont critiques vis à vis de leur entreprise.

Comment se portent les cadres français ? Dans sa dernière enquête baptisée Cadrotypes, l’Apec, Association pour l’emploi des cadres, à identifié sept catégories de cadres, de l’épanoui au mécontent. Résultat ? Sur dix cadres interrogés, six sont « mécontents, sceptiques, détachés ou bien mitigés ». Autrement, au mieux, ils adhèrent de façon partielle à la stratégie de l’entreprise, au pire, ils entretiennent avec leur employeur une relation conflictuelle. Seuls 31% se sont déclarés « épanouis ou investis ». L’Apec ne parle ni de crise ni de malaise, néanmoins, il semble que l’on n’en soit pas loin. Parallèlement, l’étude montre que « l’investissement en temps reste très important pour la majeure partie des cadres ». De quoi tempérer les premières impressions et rassurer les employeurs ? Pas si sûr ! Car dans le même temps, « 78% des cadres déclarent vouloir privilégier, à l’avenir, leur vie privée ». Pour couronner le tout, il semble que les cadres les plus impliqués (les Epanouis et les Investis) sont ceux qui sont le moins fidèles alors que, à l’inverse, les démarches de recherche d’emplois effectuées par les Mécontents ou les Détachés sont généralement infructueuses. Une étude qui ressemble à s’y méprendre à un pavé dans la mare…