Mon compte Devenir membre Newsletters

Transmission : la fin du flambeau familial

Publié le par

39 % des dirigeants de PME souhaitent céder leur entreprise à un entrepreneur individuel plutôt que de la transmettre à un membre de leur famille.

Pour reprendre leur entreprise, 39 % des dirigeants privilégient un entrepreneur individuel. C’est ce que révèle une récente enquête de l’Ifop, pour le compte du CSOEC (Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables), de l’ACFCI (Assemblée des Chambres françaises de commerce et d’industrie) et de l’APCE (Agence pour la création d’entreprises). La vente ou la transmission dans un cercle proche, située en deuxième place, concerne 34 % des chefs d’entreprise : 18 % souhaitent se tourner vers un collaborateur ou un associé, 16 % vers un membre de la famille. On le voit, les entreprises deviennent de moins en moins des projets de famille, avec une logique de transmission générationnelle. L’étude donne également un coup de projecteur sur les motivations des repreneurs. Trois facteurs se démarquent pour cette population : le plaisir d’entreprendre (30 %), la logique de l’investissement (29 %) et la volonté de travailler dans un secteur d’activité précis (25 %). On retiendra enfin que les chefs d’entreprise et les repreneurs font surtout confiance aux relations professionnelles (37 %) pour trouver un acheteur ou une société à vendre.