Mon compte Devenir membre Newsletters

Un écran “hype” et innovant conçu pour encourager l'acte d'achat

Publié le par

Supertec, start-up française conceptrice de PLV interactive, a mis au point un présentoir intelligent qui s'apparenterait à un écran de télévision interactif. Le consommateur peut intervenir à tout moment pour s'informer au sujet d'un nouveau produit ou obtenir un prix.

Un écran “hype” et innovant conçu pour encourager l'acte d'achat

Améliorer l'offre des industriels et orienter le consommateur sur le lieu de vente entre dans les prérogatives du présentoir.

Déclinables à l'infini, grâce à la technologie RFID (Radio Frequency Identification), les écrans Supertec ambitionnent de conquérir un vaste marché. Qu'il s'agisse du secteur bancaire, cosmétique ou  agro-alimentaire, le produit s'adapte à la surface de vente et « délivre un message audiovisuel ciblé, dont le consommateur est demandeur », souligne Frédéric Serre, fondateur de Supertec.

Chaque linéaire équipé de son écran permet au client d’obtenir des conseils ou des données complémentaires sur le produit dès sa prise en main. « Si l’acheteur hésite entre deux produits, l’écran est en mesure de lui adresser un comparateur de prix ou encore d’afficher les produits similaires en promotion sur le lieu de vente », poursuit Frédéric Serre. L’enjeu ? Inciter le client à aller au bout de l’acte d’achat, qui souvent avorte faute d’informations ou de vendeur à disposition. Selon Yvan Poinart, directeur commercial de Supertec, « les enseignes qui ont expérimenté les premiers présentoirs ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de manière significative ». Parmi elles, la Fnac, SFR et Nokia dont les volumes de vente ont progressé de 15 à 25 %. « L'investissement du client varie entre 5 000 et 10 000 € pour le déploiement d'un écran ; ce qui correspond à une location mensuelle d'environ 150 euros», précise F. Serre.

Supertec crée la rupture car l’information, sélectionnée et mise à jour par l’industriel, est donnée en temps réel. L’aspect innovant de l’outil n’est pas négligeable dans la mesure où, « si l’enseigne le souhaite, Supertec peut programmer des modules courts de formation sur les basiques et les nouveaux produits à destination des forces de vente », indique Frédéric Serre.

Autre bénéfice pour l’industriel, l’optimisation de la connaissance de sa cible. En effet, le présentoir est doté d’une lentille et d’un système de reconnaissance du visage qui renseigne une base de données sur le sexe et la tranche d’âge du consommateur.