Mon compte Devenir membre Newsletters

Un nouvel acteur sur le marché du gaz en France

Publié le par

À la suite de l’ouverture à la concurrence du marché du gaz, Altergaz vient de boucler le recrutement de ses équipes commerciales qui seront sur le terrain dès cet été. Pour prendre quelques parts de marché à l’opérateur historique!

«Nous venons d’obtenir l’autorisation de développer nos services; nous prévoyons une levée de fonds de 15 millions d’euros le 22 juin et une introduction en bourse sur le marché libre le 30 juin», s’enthousiasme Robert Delbos, directeur général délégué d’Altergaz. Ouvert à la concurrence depuis juillet 2004, le marché du gaz voit enfin arriver un concurrent de l’opérateur historique Gaz de France. La cible pour ce nouveau venu: un marché de 560 000 professionnels (entreprises multi-sites, commerçants, etc.) représentant 4,5 milliards d’euros. « Nous devons toucher en priorité les prescripteurs tels que les syndics d’immeubles, les exploitants de chauffe, les bureaux d’études, les gestionnaires de parc immobilier, etc. Un marché qui devrait représenter, à terme, 80% de notre chiffre d’affaires», explique Robert Delbos, qui ajoute que les 20% restants émaneront des clients finaux commerçants et travailleurs indépendants. Pour aborder ses clients, Altergaz vient de créer une équipe de 10 commerciaux, répartis aujourd’hui au sein de 5 directions régionales, et envisage d’en compter 22 d’ici à deux ans. «Nous n’avons pas l’ambition d’être présents partout en France, mais ciblons surtout les sites urbains du Nord, de l’Est et de la région Rhône-Alpes, ainsi que l’Île-de-France. Nous ne cherchons pas à être compétitifs n’importe où. La France compte, en effet, beaucoup de lieux où le gaz est très peu utilisé», insiste Robert Delbos. Sur le marché des clients finaux, Altergaz met sur pied, en revanche, un réseau de revendeurs déjà en lien avec des fournisseurs télécoms ou d’électricité. «Nous souhaitons, sur ce type de clientèle, préparer notre entrée sur le marché des particuliers qui aura lieu en juillet 2007», précise le directeur général. Altergaz devrait réaliser 70 millions d’euros de vente de gaz durant l’hiver 2006 et 170 millions d’euros l’hiver qui suivra. «Nous envisageons de détenir une part de marché de 2% à 6% sur le premier marché (syndics, bureaux d’étude, etc.) et d’environ 3,7% sur le marché des commerçants», conclut Robert Delbos.