Mon compte Devenir membre Newsletters

Un salarié sur quatre surfe « perso » au bureau

Publié le par

Seulement 3% des salariés français déclarent ne jamais surfer « perso » au bureau. L’enquête du Benchmark Group montre que l’usage du Net sur le lieu de travail est intensif.

23% des salariés français disposant d’une connexion Internet au bureau reconnaissent passer plus d’une heure par jour à surfer pour leurs besoins personnels sur leur lieu de travail. C’est l’une des conclusions de l’étude réalisée par le Benchmark Group auprès de 600 internautes français. Si certains se rendent sur Internet pendant leurs heures de pause, ils sont tout de même 72% à utiliser le Web à des horaires où ils devraient théoriquement travailler. L’usage d’Internet au bureau est donc particulièrement intensif et les salariés interrogés affirment également qu’ils refusent catégoriquement que leur employeur puisse contrôler leurs e-mails. De la même manière, la majorité d’entre eux déclare ne pas accepter d’être « limités » ni contrôlés dans leur navigation sur les sites grand public. Seuls les sites pornographiques, ceux de jeu ou de téléchargement de musique constituent une exception, les salariés français estimant normal que l’employeur interdise leur utilisation au travail. Des chiffres qui relanceront certainement l’éternel débat du surf perso au bureau et des pertes de productivité qu’il entraîne pour l’entreprise.