Mon compte Devenir membre Newsletters

Une reprise économique qui peine à restaurer la confiance des salariés

Publié le par

S’ils sont tentés pas un meilleur salaire et une plus grande sécurité de l’emploi, les salariés y regardent encore à deux fois avant de changer de poste.

Interrogés sur les critères de choix d’un futur emploi, les salariés citent en priorité des considérations matérielles : le niveau de salaire (46 %), la sécurité de l’emploi (35 %) et la qualité des ressources humaines (30 %). C’est ce que révèle l’enquête Louis-Harris—Randstad menée auprès de 993 salariés. Pour autant, la majorité est prudente. Cette étude montre en effet qu’en dépit de tendances ponctuelles à l’amélioration, (repli sensible du taux de chômage en juillet dernier, par exemple), seulement 20 % des personnes interrogées estiment que le contexte est favorable à un changement d’employeur. Les plus entreprenants et les plus optimistes sont les jeunes salariés