Mon compte Devenir membre Newsletters

Une réussite d’enfer pour le programme de fidélisation de Mc Donald’s

Publié le par

L’enseigne de restauration rapide est satisfaite de sa campagne de fidélisation : pendant six mois, les clients cumulaient les points en magasin et les jouaient aux enchères en ligne.

Le « deal d’enfer » a marché du tonnerre ! C’est en tout cas le bilan que tire la direction de Mc Donald’s France après six mois d’activité de son programme de fidélisation. Lancé en juin dernier et clos fin décembre, ce programme permettait aux clients de récolter des points leur donnant droit à des cadeaux exceptionnels. Certains ont ainsi pu participer au tournage d’un épisode de la série Friends à Hollywood, ou bien encore assister en VIP à un concert de Céline Dion à Las Vegas. Outre les dotations particulièrement innovantes, l’originalité du jeu résidait dans son mécanisme : les clients gagnaient des points en achetant des produits Mc Donald’s dans les restaurants de la chaîne et devaient les jouer aux enchères sur Internet. Pour l’occasion, l’enseigne avait donc créé un site Web dédié (dealdenfer.com) qui a enregistré des pics de fréquentation exceptionnels depuis le début : plus de 150 000 inscrits, plus de 700 000 visiteurs uniques et 75 millions de pages vues. Des chiffres qui en ont fait le troisième site de grande consommation et plus visité de France après Danone et Nestlé, devant Virgin et Coca-Cola selon la société de mesure d’audience Nielsen-Netratings ! Voilà qui, en tant que tel, suffirait presque à satisfaire les concepteurs de la campagne de marketing direct. Mais ils ont une autre raison d’être heureux : l’opération a également été un franc succès commercial. En effet, l’objectif de créer du trafic dans les restaurants est pleinement atteint. Sur le créneau de la restauration rapide, l’enseigne affirme avoir gagner quatre points de parts de marché en six mois, enrayant ainsi l’érosion des mois précédents. Cela prouve notamment que la campagne était en adéquation avec la cible visée, essentiellement des hommes de 13 à 34 ans. Afin de ne pas lasser le consommateur, Mc Donald’s a interrompu l’opération, mais réfléchit à une autre campagne de marketing direct de grande envergure qui devrait débuter dans les prochains mois.