Mon compte Devenir membre Newsletters

Voyages-sncf.com teste le canular pour promouvoir l’étendue de son offre

Publié le par

Un tunnel ferroviaire sous l’océan Atlantique ? Vous en rêviez… Sous cette campagne de communication on et offline se cache en fait voyages-sncf.com qui s’essaie au canular pour montrer toute l’étendue de sa gamme de produits.

Si la force du voyagiste en ligne voyages-sncf.com est incontestablement d’avoir l’acronyme SNCF dans son nom, cela en fait aussi sa faiblesse. « Les internautes ont encore des difficultés à réaliser le fait que ce site puisse vendre autre chose que du train, précise Rachel Picard, directrice générale adjointe du site de voyage. Pour remédier à cela, nous avons voulu créer un électrochoc dans l’esprit des gens». Le voyagiste a donc orchestré du 23 mai au 3 juin, une véritable campagne de communication annonçant qu’un tunnel allait être construit entre Paris et New York ! La mise en scène, bien ficelée, reposait dans en premier temps sur un site Internet (www.transatlantys.com) exposant dans les moindres détails, le chantier incroyable d’un tunnel ferroviaire de la société TransAtlantys. Photos, discours, plans, tout est là pour rendre crédible le projet. À aucun moment, n’apparaît sur le site la marque Voyages-SNCF. Une campagne de publicité online est venue en support de l’opération pour drainer du trafic (500 000 visites en 10 jours) et faciliter ainsi le bouche à oreille. Il était même possible de s’inscrire à un tirage au sort pour bénéficier d’un voyage à New York via la compagnie Transatlantys ! Deux semaines après le lancement de l’opération, Voyages-SNCF orchestre la révélation en lançant une nouvelle campagne de communication à la fois par affichage, radio et presse écrite. Un mail a même été envoyé aux internautes inscrits en ligne sur TransAtlantys.com leur révélant le canular. « En aucun cas, nous voulions nous moquer des gens, mais plutôt créer de la connivence autour d’un rêve collectif. Notre message est clair : puisque nous ne pouvons pas aller partout en train, on vous propose l’avion, pour rejoindre New York… et bien d’autres destinations», explique Rachel Picard. La marque TransAtlantys ne devrait pas être utilisée ultérieurement et le site Internet devrait disparaître fin juin. Cette campagne marque un vrai virage dans la communication de Voyage-sncf.com qui jusqu’à présent communiquait uniquement en ligne sur ses produits et services. Avec cette opération qui a nécessité un budget d’un peu moins de 3 millions d’euros, Voyages-SNCF espère dorénavant, apparaître comme un acteur complet dans le secteur du voyage englobant billets d’avion, train, hôtellerie…