Mon compte Devenir membre Newsletters

Pourquoi donner du "prestige" à son entreprise ?

Publié le par

Si le coeur de métier est la raison d'être de l'entreprise, s'il est sa richesse, il n'est qu'un élément du développement de sa notoriété. Pour devenir une référence, pour être respectée, car il s'agit de cela, l'entreprise doit faire plus que travailler son savoir-faire.

Une posture globale.
Considérons le respect non sous son aspect répressif, mais dans sa dimension reconnaissance. Le respect est une valeur qui se construit dans le cadre d’une démarche globale, d’une posture d’entreprise. Cette posture qui s’exprime clairement, montre une entreprise cohérente dans son ensemble, qui respecte ses fournisseurs, ses clients et se fait respecter.

Cela se traduit spécialement dans son attitude commerciale. Il s’agit, en définitive, du positionnement commercial de l’entreprise, qui consiste à être irréprochable dans la qualité de ses prestations et dans la tenue de ses engagements. En contrepartie, ceci lui permet d’attendre de ses clients le respect de leurs échéances financières.

Cela induit que les conditions de règlements aient été clairement présentées dans les différentes phases commerciales : lors de la prospection, de la négociation et de la signature. Trop souvent, celles-ci, ne sont pas expliquées, notamment comme étant parties intégrante de la prestation, contribuant au niveau de qualité attendu par le client.

Avant tout, être exigeant avec soi-même.
Donner du prestige à son entreprise, consiste finalement, à inscrire ses clients dans une dynamique d’exigence mutuelle, permettant de maintenir une excellente relation commerciale, basée sur le respect. Ainsi, l’entreprise sélectionne naturellement ses clients et maîtrise sa trésorerie. Elle sécurise les échéances de ses règlements financiers et devient une référence pour ses clients. Eux-mêmes sont valorisés auprès de leurs partenaires, en faisant appel à une entreprise à la réputation solide et sérieuse.

On évoque en effet la réputation de l’entreprise, son prestige, car de la même façon qu’il existe des marques reconnues pour leur qualité et leur service, une entreprise doit être reconnue comme une référence dans son environnement professionnel, par le sérieux de ses prestations et de sa gestion.

Une exigence stratégique.
La période actuelle, économiquement complexe, rend nécessaire, dans le cadre d’investissements et de recherches de fonds, la présentation d'une gestion rigoureuse aux partenaires sollicités (banques, investisseurs, etc.). L’expertise métier d’une entreprise, ne suffit plus, elle doit également s’appuyer sur une organisation assurant le maintien d’une trésorerie saine.

Si malgré toutes ces précautions des cas d’impayés se présentent, le fatalisme ne doit pas l’emporter, comme c’est trop souvent le cas dans les PME, qui ont intégré cette donnée comme faisant partie de l’activité d’une entreprise. Les clients doivent payer les prestations effectuées, c’est la règle. Cependant, l’action de recouvrement ne peut être isolée. Elle doit s’inscrire dans une logique, qui a pour objectif de préserver la relation commerciale.

Etre exigeant, irréprochable et réactif.
La priorité est donc donnée à l’anticipation, autrement dit, prévenir le maximum de risques, en s’assurant de la solvabilité de son futur client, d’une part et en étant, d’autre part, irréprochable dans la présentation de son offre et des conditions dans lesquelles celle-ci intervient.

Si toutefois, l’entreprise fait face à un retard de règlement, la première règle est de ne pas tarder pour traiter le problème et en priorité comprendre ce qui est à l’origine de ce retard : un oubli, une attente non satisfaite, un problème financier chez le client, etc. Dans tous les cas, il est nécessaire de montrer une posture cohérente d’exigence dans le respect des engagements contractés par les parties.

Pour atteindre ces objectifs, il est nécessaire de réunir des expertises complémentaires : commerciales pour l’aspect relationnel, juridiques pour travailler sur des bases saines, comptables pour assurer un suivi irréprochable, cela de la phase de prospection, jusqu’à la facturation finale et au suivi des règlements.

Dans une période où les risques de retards de paiements et d’impayés sont nombreux, l’anticipation et le suivi sont essentiels. Gestion et commercial sont liés. L’entreprise doit se situer sur une ligne de conduite lisible, cohérente et ferme, pour ne pas se mettre en danger, tout en préservant la relation commerciale avec ses clients. Exercice parfois délicat, mais facilité lorsque le sérieux et la rigueur sont des vertus reconnues de votre entreprise.

Le prestige n’est pas un luxe, mais une «marque de fabrique».
Cela s’exprime dans la communication globale de l’entreprise, ainsi que dans la qualité de ses prestations et l’attitude de l’ensemble de ses acteurs. On peut parler de l’ADN de l’entreprise, ce qui la caractérise, ce qui fait son identité. La réussite nécessite de la rigueur : un travail de qualité, avec une gestion précise, soutenus par un management cohérent, qui s’appuie et communique clairement en interne, ainsi qu’en externe sur des valeurs identifiées et assumées.