Le commercial ne peut assumer seul la fidélisation client

Publié le par Laurent Bailliard

Si les commerciaux sont en première ligne face aux clients, ils ne peuvent être les seuls à les satisfaire et les fidéliser. Toute l'entreprise doit s'y mettre, estime Georges Chétochine, fondateur du cabinet Chétochine Conseil.

Laurent Bailliard

Laurent Bailliard

Rédacteur en chef

Pas tout à fait old school, pas non plus de la génération Y, je suis comme beaucoup de journalistes de ma tranche d’âge à devoir faire mon métier avec [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

La rédaction vous recommande