En ce moment En ce moment

Le-mailing en crise?

Publié par La rédaction le

Je m'abonne

L'efficacité des e-mailings en B to B serait en perte de vitesse. C'est en tout cas ce qui ressort de la dernière étude d'Experian CheetahMail, un spécialiste de l'e-mail marketing. On savait déjà que la performance des e-mails en prospection était faible; dorénavant, la fidélisation est aussi montrée du doigt. «La raison de cette baisse d'efficacité est à chercher dans le contenu même du message, pas assez percutant et créatif, précise Loïc Dilly, chef de produit Experian CheetahMail. On note très peu d'incitations à cliquer sur une offre ou un lien. Sans compter l'absence de modules de type «Call to action» qui permettent d'entrer en contact par téléphone avec le client.» A cela, la société ajoute une segmentation insuffisante et un taux de «NPAI» (adresses erronées) élevé. «Ce taux en Bto B reste supérieur à la moyenne générale et indique un manque d'assainissement régulier des bases d'adresses pro.» A contrario, le taux de désabonnement est en deçà de la moyenne, signe probable, selon Experian CheetahMail, d'une attitude passive des destinataires.

Je m'abonne

La rédaction

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Conquête client

Par Élise ORTIS, Coordinatrice générale, Fédération DCF

Lundi 3 mai 2021, Thomas Hugues recevait dans ÉCOSYSTÈME Jean Muller et Géraldine Ernst (ISTEC).