Défibrillateurs : les entreprises sont-elles dans l'obligation d'installer un DAE ?

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Défibrillateurs : les entreprises sont-elles dans l'obligation d'installer un DAE ?

Sans prise en charge, près de 95 % des arrêts cardiaques sont fatals. De précieuses minutes pourraient être gagnées si les DAE étaient accessibles rapidement. Trop souvent, le manque de formation est invoqué. Or, le DAE est simple à utiliser, toute personne peut s'en servir sans aucune formation

  • Imprimer

Pourquoi installer de plus en plus de DAE dans les ERP ?

· Après le cancer, les arrêts cardiaques restent la 2eme cause de mortalité en France.

Le grand nombre de victimes avait déjà en 2007 alerté les pouvoirs publics favorisant la publication d'un décret stipulant que : " toute personne peut se servir d'un défibrillateur automatisé externe (DAE) en cas de nécessité, même si cette personne n'est pas médecin ".

· Le nombre de défibrillateurs automatisés externes (DAE) installés dans les lieux publics, reste encore trop faible. Et pourtant une mise en place plus fréquente dans ces lieux permettrait de réduire considérablement le délai d'intervention et gagner ainsi de précieuses minutes avant la prise en charge de la victime par les secours.

· Le taux de survie en France reste actuellement encore inférieur à 5%. En effet, les personnes qui se trouvent à proximité d'une victime d'un malaise cardiaque sont parfois encore réticentes à se servir d'un défibrillateur par crainte de ne pas savoir l'utiliser. Or, aujourd'hui l'utilisation d'un DAE est très simple, une synthèse vocale intégrant des instructions claires et sécurisantes permet de guider la personne.

Quelles sont les avancées réglementaires majeures sur le marché du DAE en 2018 ?

La loi rendant obligatoire l'installation de défibrillateurs cardiaques dans des ERP (les catégories d'ERP définies ultérieurement par décret du Conseil d'Etat) a été publiée le 29 juin 2018 au Journal Officiel.

La dernière vraie avancée administrative remonte au 5 mai 2007 lorsqu'un décret a autorisé toute personne même non médecin à se servir d'un défibrillateur. Cette loi nous montre que les services publics s'engagent à sauver des vies en rendant ces appareils plus accessibles.

Que prévoit cette loi ?

· Elle crée l'obligation pour certaines catégories d'ERP (définis ultérieurement par décret en Conseil d'Etat) de s'équiper en défibrillateurs cardiaques

· Elle crée également l'obligation de contrôle et de maintenance de son défibrillateur automatisé externe (DAE) et de ses accessoires

· Elle instaure la création d'une base de données nationale concernant les lieux d'implantation et l'accessibilité des défibrillateurs automatisés externes (DAE) sur l'ensemble du territoire.

La promulgation de cette loi va permettre de densifier considérablement le réseau de DAE en France au cours des prochains mois. A terme toutes les entreprises, les collectivités s'équiperont, de plus en plus de vies seront donc ainsi sauvées !

Pourquoi installer de plus en plus de DAE dans les ERP ?

· Après le cancer, les arrêts cardiaques restent la 2eme cause de mortalité en France.

Le grand nombre de victimes avait déjà en 2007 alerté les pouvoirs publics favorisant la publication d'un décret stipulant que : " toute personne peut se servir d'un défibrillateur automatisé externe (DAE) en cas de nécessité, même si cette personne n'est pas médecin ".

· Le nombre de défibrillateurs automatisés externes (DAE) installés dans les lieux publics, reste encore trop faible. Et pourtant une mise en place plus fréquente dans ces lieux permettrait de réduire considérablement le délai d'intervention et gagner ainsi de précieuses minutes avant la prise en charge de la victime par les secours.

· Le taux de survie en France reste actuellement encore inférieur à 5%. En effet, les personnes qui se trouvent à proximité d'une victime d'un malaise cardiaque sont parfois encore réticentes à se servir d'un défibrillateur par crainte de ne pas savoir l'utiliser. Or, aujourd'hui l'utilisation d'un DAE est très simple, une synthèse vocale intégrant des instructions claires et sécurisantes permet de guider la personne.

Quelles sont les avancées réglementaires majeures sur le marché du DAE en 2018 ?

La loi rendant obligatoire l'installation de défibrillateurs cardiaques dans des ERP (les catégories d'ERP définies ultérieurement par décret du Conseil d'Etat) a été publiée le 29 juin 2018 au Journal Officiel.

La dernière vraie avancée administrative remonte au 5 mai 2007 lorsqu'un décret a autorisé toute personne même non médecin à se servir d'un défibrillateur. Cette loi nous montre que les services publics s'engagent à sauver des vies en rendant ces appareils plus accessibles.

Que prévoit cette loi ?

· Elle crée l'obligation pour certaines catégories d'ERP (définis ultérieurement par décret en Conseil d'Etat) de s'équiper en défibrillateurs cardiaques

· Elle crée également l'obligation de contrôle et de maintenance de son défibrillateur automatisé externe (DAE) et de ses accessoires

· Elle instaure la création d'une base de données nationale concernant les lieux d'implantation et l'accessibilité des défibrillateurs automatisés externes (DAE) sur l'ensemble du territoire.

La promulgation de cette loi va permettre de densifier considérablement le réseau de DAE en France au cours des prochains mois. A terme toutes les entreprises, les collectivités s'équiperont, de plus en plus de vies seront donc ainsi sauvées !

Le Défibrillateur

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet