Le Parc des expositions de Paris passe au vert

Publié par le

Le Parc des expos de la porte de Versailles, à Paris, verdit et devient plus attrayant.

  • Imprimer

555 arbustes, 462 plantes grimpantes, 173 plantes vivaces, mais aussi des dizaines de bancs en teck, 25 lampadaires... le Parc des expositions de la porte de Versailles fait peau neuve. «Nous multiplions les attentions et les services vis-à-vis des visiteurs pour qu'ils arrivent plus décontractés dans les salons que nous hébergeons» , souligne Renaud Hamaide, directeur général de Paris Expo, propriétaire du site. L'arrivée du tram avait déjà facilité l'accès au parc. Aujourd'hui, c'est à l'intérieur qu'ont eu lieu les changements, avec l'implantation de nombreux arbres et arbustes. Une touche de vert bienvenue dans cet univers de bâtiments imposants. «Nous avons souhaité humaniser le parc avec un peu plus de verdure. Et mieux l'ancrer dans l'univers parisien en installant les mêmes grilles que celles qui entourent les parcs et jardins de la capitale», poursuit Renaud Hamaide. La rénovation, qui a duré près de trois ans, a nécessité 25 millions d'euros d'investissements. Et Paris Expo ne va pas s'arrêter là. Les prochains travaux? La réhabilitation du Hall 7. Un gros chantier qui prendra plusieurs années.

555 arbustes, 462 plantes grimpantes, 173 plantes vivaces, mais aussi des dizaines de bancs en teck, 25 lampadaires... le Parc des expositions de la porte de Versailles fait peau neuve. «Nous multiplions les attentions et les services vis-à-vis des visiteurs pour qu'ils arrivent plus décontractés dans les salons que nous hébergeons» , souligne Renaud Hamaide, directeur général de Paris Expo, propriétaire du site. L'arrivée du tram avait déjà facilité l'accès au parc. Aujourd'hui, c'est à l'intérieur qu'ont eu lieu les changements, avec l'implantation de nombreux arbres et arbustes. Une touche de vert bienvenue dans cet univers de bâtiments imposants. «Nous avons souhaité humaniser le parc avec un peu plus de verdure. Et mieux l'ancrer dans l'univers parisien en installant les mêmes grilles que celles qui entourent les parcs et jardins de la capitale», poursuit Renaud Hamaide. La rénovation, qui a duré près de trois ans, a nécessité 25 millions d'euros d'investissements. Et Paris Expo ne va pas s'arrêter là. Les prochains travaux? La réhabilitation du Hall 7. Un gros chantier qui prendra plusieurs années.

A.-F. R.

La rédaction vous recommande

Par Groupe Up

Accroitre lengagement des collaborateurs est un veritable levier pour ameliorer la performance de lentreprise mais aussi la satisfaction de [...]

Sur le même sujet