Recherche
Se connecter

Des salariés heureux pour un business fructueux

Publié par Christelle Magaud le

Je m'abonne

Le management social consiste aussi à prendre en compte les besoins professionnels des salariés. "Nous avons interrogé nos employés pour connaître leurs souhaits, confie Jean-Charles Rinn, directeur général de la société Adam, spécialisée dans le packaging en bois. Les demandes les plus pressantes concernaient la mobilité interne. Parallèlement, l'audit a révélé une problématique de pyramide des âge et de transmission des savoirs. La RSE nous a apporté une double solution."

Avec le consultant extérieur Stéphane Trébucq, la PME a ainsi cartographié tous ses métiers, établi des passerelles entre eux, tout en réalisant des vidéos de formation aux compétences et des descriptifs de poste.

"Nous avons fait d'une pierre deux coup : contenter les souhaits d'évolution de nos collaborateurs et résoudre notre problème de transmission des savoirs", conclut le dirigeant.

Se sentir bien

Cette prise en compte des motivations des équipes est partie intégrante de la culture d'entreprise développée chez One2Team. "Nous avons créé un groupe de travail dénommé "Se sentir bien", explique Hervé Laumonier. Piloté par trois représentants de chaque département (produit, R&D, et marketing), il vise à fluidifier l'échange d'informations. Les salariés sont invités à répondre, de manière anonyme, à un questionnaire dont les résultats sont présentés au cours d'une réunion mensuelle. L'occasion d'exposer l'avancement des projets en cours, dans un cadre plus décontracté."

Un management participatif qui joue à plein sur la marque employeur One2Team, actuellement en phase de recrutement. Une qualité de plus à son actif.

"Nous avons gagné 20 points de productivité"

Le témoignage de Jean-Charles Rinn, directeur général d'Adam

Développer une dynamique sociale interne, donner du sens aux salariés et construire une culture commune d'entreprise : voici les objectifs visés par Jean-Charles Rinn lorsqu'il rachète la société, spécialiste du packaging en bois, en 2009.

En 2010, fidèle à ses idées, il participe à une démarche pilotée par l'universitaire Stéphane Trébucq - enseignant à l'IAE Bordeaux et chercheur à l'Institut de recherche en gestion des organisations (IRGO) de l'université de Bordeaux - pour éprouver un outil de mesure et de gestion du capital humain dans son entreprise.

À partir de ce diagnostic, un certain nombre d'actions ont émergé : mise en place d'une mutuelle d'entreprise, proposition d'un contrat d'intéressement et réinvestissement de la totalité des résultats au bénéfice des salariés et de l'outil de production. "Dès le premier exercice, nous avons gagné 20 points de productivité", se félicite le dirigeant.

Dans un second temps, la société a valorisé le travail de ses collaborateurs, afin de prouver son excellence opérationnelle et de se démarquer, en termes d'image, notamment par rapport à sa concurrence asiatique.

D'où l'obtention du label EPV (entreprise du patrimoine vivant), qui a eu plusieurs effets vertueux : "Non seulement nous avons renforcé notre marque employeur, mais grâce à cette nouvelle dynamique, 20 % de notre CA sont désormais constitués de produits issus d'idées en interne."

Repères : Adam

Activité : Conception et fabrication de packaging en bois
Ville : Saint-Médard-en-Jalles (Gironde)
Forme juridique : SAS
Dirigeant : Jean-Charles Rinn, 50 ans
Année de création : 1880
Année de reprise : 2009
Effectif : 45 salariés
CA 2013 : 8 M€
Je m'abonne
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Groupe Up

Accroitre lengagement des collaborateurs est un veritable levier pour ameliorer la performance de lentreprise mais aussi la satisfaction de [...]

Sur le même sujet

s