Recherche
Se connecter

Les incentives, de plus en plus plébiscitées par les directeurs commerciaux

Publié par le

Je m'abonne

Des évènements toujours plus courts

Autre résultat phare de l'enquête : La durée des évènements tend à se réduire : en 2015, 45 % des entreprises ont organisé une manifestation sur une demi-journée, contre 27 % en 2005. De même, il y a moitié moins de séminaires résidentiels de 2 jours.

"En réduisant la durée de leurs opérations, les sociétés réalisent des économies d'hébergement, de restauration, de transports et de temps. Et pour cause : qui dit réunion courte, dit réunion de relative proximité !

Par ailleurs, les participants mobilisés moins longtemps sont ainsi absents sur un court laps de temps de leur poste de travail, un avantage non négligeable pour l'entreprise", explique Mark Watkins.

Les rencontres étant plus courtes, les entreprises qui n'orchestrent pas d'activités périphériques ou rarement sont désormais en 2015 plus nombreuses que les sociétés qui animent toujours ou parfois leurs événements (56 % contre 44%). Parmi celles qui décident de recourir à des animations, les activités ludiques (35 % de la demande) arrivent en tête, car elles ont l'avantage de s'adapter plus facilement à tous les publics concernés, quels que soient leur âge, CSP, condition physique, centres d'intérêt... Les cours de cuisine et les ateliers de dégustation, très en vogue depuis quelques années, sont plébiscités. On trouve également : chasse aux trésors, danse, journée humanitaire, démontage de voiture, chorale, casino, magie...

Côté sport (11 % de la demande : en forte diminution ), les interlocuteurs privilégient les activités collectives, plutôt de pleine nature, destinées à faire décompresser et à fédérer les équipes : Rallye, Challenge, Olympiades, matches de foot, rugby, sports d'hiver, randonnée, canoë, tournois, aviron, vélo, courses automobiles, kart, quad...

Côté culturel (36 %) enfin, ce sont les visites de musées, de châteaux, de villes, de sites touristiques, de caves à vin,... qui priment. Mais aussi les soirées théâtre, soirées opéra, les quiz, les visites sous la forme de jeux de piste,...

Des événements de dimension plus réduite

En 2015, la majorité des manifestations ont réuni entre 20 et 300 personnes. Les petits évènements tendent à diminuer sensiblement. Ainsi, en 2015, les réunions de 10 à 20 personnes concernent 14 % des entreprises, contre 37 % en 2005.

Pour la plupart des organisateurs, ces petites opérations concernent souvent des formations ou des réunions ponctuelles, qui peuvent être réalisées en interne, sans avoir à faire appel à un prestataire extérieur et à sortir de l'entreprise.

Les grands rassemblements (de plus de 300 personnes), restent quant à eux réduits en nombre, voire rares. Ils ne concernent pas toutes les entreprises, sont complexes à traiter et coûteux. Il s'agit le plus souvent d'événements ponctuels de type salons ou congrès-conventions ayant lieu au maximum trois fois dans l'année.

Priorité aux lieux originaux !

Si l'hôtellerie perd d'année en année des parts de marchés sur le secteur du Mice (Meetings, Incentive, Congress, Exhibition), c'est parce que 2/3 des entreprises privilégient désormais des lieux et/ou des prestataires plus originaux pour leurs évènements, à en croire l'étude 2016 de Coach Omnium. Parmi lesquels, les salles polyvalentes, salles de réceptions, monuments historiques, restaurants et traiteurs, châteaux et demeures de caractère. Sélectionnés pour leur singularité destinée à casser la routine et à séduire, ces lieux sont aussi prisés, le cas échéant, pour leur aspect pratique, et de proximité dans le cadre de journées ou demi-journées d'études.


* Enquête annuelle réalisée par Coach Omnium auprès de 1.265 organisateurs de réunions professionnelles et agences d'événementiel

Je m'abonne
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Groupe Up

Accroitre lengagement des collaborateurs est un veritable levier pour ameliorer la performance de lentreprise mais aussi la satisfaction de [...]

Sur le même sujet