Recherche
Se connecter

Publié par Olga Stancevic le | Mis à jour le

Je m'abonne

Autre exemple de travail collaboratif qui peut être récompensé par une prime partagée : un commercial avant-vente qui travaille avec un commercial chargé du closing en bonne intelligence. La prime collective génère un engagement envers le collectif. "Il est aussi possible d'accroître l'engagement envers l'entreprise par un partage du capital", souligne Emmanuelle Joseph-Dailly. Rien de tel en effet que d'être "associé" pour se sentir concerné par la bonne marche de l'entreprise, mais à un niveau différent, recevoir des actions gratuites, bénéficier d'un "package de rémunération" attractif avec par exemple un bon accord d'intéressement contribue à la fidélisation des salariés.

L'entreprise libérée, un sésame pour l'engagement ?

L'entreprise libérée prône l'autonomie des salariés, encourage l'initiative individuelle et collective pour réaliser la stratégie. Elle bannit l'organisation pyramidale des responsabilités et voit les managers comme des accompagnants. Selon son théoricien Isaac Getz, elle satisfait ainsi les besoins de respect, de réalisation de soi et d'auto-direction des salariés.

Concilier vie privée et professionnelle

Il est cependant important de communiquer sur les bons résultats de l'entreprise, traduits en récompense financière pour tous en indiquant par exemple que les primes d'intéressement ont fait un bond de x % entre l'année N et l'année N-1. "Dans sa communication, l'entreprise gagne à être transparente : pourquoi pas en dévoilant la grille des salaires pratiqués, en communiquant sur sa politique salariale, sur l'égalité homme-femmes ou l'égalité de rémunération à niveau d'études ou poste similaires", ajoute Emmanuelle Joseph-Dailly.

Autre volet significatif pour développer l'engagement : le bien-être au travail. Se dire que l'on travaille quotidiennement dans un environnement agréable, que l'on peut concilier vie privée et vie professionnelle (notamment en pratiquant le télétravail), que l'entreprise encourage votre liberté d'expression, que le poste présente de l'intérêt....Tous ces paramètres contribuent à renforcer l'engagement. Attention cependant à adopter de vrais ressorts de bien-être au travail et à fuir le superficiel : "Personne n'est jamais resté dans une entreprise pour la jolie couleur des poufs de l'espace détente ou pour le bocal de bonbons à disposition au détour des couloirs", sourit Julia de Funès.

Le respect des individus, la reconnaissance de leur travail, la confiance accordée dans leurs projets ont un vrai poids dans l'engagement. On parle globalement de donner du sens au travail, ce qui se traduit par l'engagement de l'entreprise elle-même dans des valeurs et une éthique à laquelle les salariés adhèrent. Un commercial sera d'autant plus fier de vendre des produits dont l'origine, la fabrication, les composants correspondent à ses valeurs. Dans le cas contraire, il risque de se désengager.

Enfin, la création et l'entretien de liens au sein de l'entreprise est importante pour l'engagement quelle que soit la taille des structures. Ce qui passe par des grand-messes permettant de réunir tout l'effectif afin de flatter l'appartenance, comme par des rencontres plus informelles en toute convivialité.

Je m'abonne
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Groupe Up

Accroitre lengagement des collaborateurs est un veritable levier pour ameliorer la performance de lentreprise mais aussi la satisfaction de [...]

Sur le même sujet

s