Coup de blues chez les commerciaux

Publié par le

Le site Jobmarketingvente.com vient de réaliser, pour la seconde année, consécutive une enquêteEnquête menée auprès de 1016 personnes entre le 5 et le 25 janvier 2009. sur l'ambiance au travail, le stress et la charge de travail des fonctions marketing et commerciales. Résultat: ils ne sont plus que 42,5% à juger bonne ou très bonne l'ambiance, contre 50,6% en 2008. Cette baisse du moral s'explique peut- être par des horaires de travail accrus: 35,3% des commerciaux travaillent plus de 11 heures par jour. Ils n'étaient que 31% l'année dernière. Avec la crise, les affaires sont plus difficiles à conclure et les commerciaux doivent donc redoubler d'énergie pour conclure une vente! A l'opposé, les fonctions marketing travaillent moins qu'en 2008: seulement 15,7% d'entre elles font plus de 11 heures par jour soit - 5,9 points par rapport à l'an passé. C'est encore chez les commerciaux que le stress a le plus progressé: + 2 points (80,7% se disent touchés). L'atteinte des objectifs reste le premier facteur de stress (35,6%), suivi de la charge de travail (20,2%) et de l'ambiance dans l'entreprise (14,2%). Ils sont légèrement moins pessimistes sur leurs chances de trouver un nouveau job que l'an passé: près de 62% pensent que c'est une mission difficile, contre 64% en 2008.

Le site Jobmarketingvente.com vient de réaliser, pour la seconde année, consécutive une enquêteEnquête menée auprès de 1016 personnes entre le 5 et le 25 janvier 2009. sur l'ambiance au travail, le stress et la charge de travail des fonctions marketing et commerciales. Résultat: ils ne sont plus que 42,5% à juger bonne ou très bonne l'ambiance, contre 50,6% en 2008. Cette baisse du moral s'explique peut- être par des horaires de travail accrus: 35,3% des commerciaux travaillent plus de 11 heures par jour. Ils n'étaient que 31% l'année dernière. Avec la crise, les affaires sont plus difficiles à conclure et les commerciaux doivent donc redoubler d'énergie pour conclure une vente! A l'opposé, les fonctions marketing travaillent moins qu'en 2008: seulement 15,7% d'entre elles font plus de 11 heures par jour soit - 5,9 points par rapport à l'an passé. C'est encore chez les commerciaux que le stress a le plus progressé: + 2 points (80,7% se disent touchés). L'atteinte des objectifs reste le premier facteur de stress (35,6%), suivi de la charge de travail (20,2%) et de l'ambiance dans l'entreprise (14,2%). Ils sont légèrement moins pessimistes sur leurs chances de trouver un nouveau job que l'an passé: près de 62% pensent que c'est une mission difficile, contre 64% en 2008.

Sur le même sujet