Recherche
Se connecter

MaxiChèque teste la vente privée pour séduire les entreprises

Publié par le

Le spécialiste des cartes et chèques-cadeaux sur Internet a tenté avec succès la vente privée pour élargir sa clientèle.

Je m'abonne
  • Imprimer

Afin de conquérir de nouveaux clients, le spécialiste des cartes et c o f frets-cadeaux, MaxiChèque, a succombé à la mode de la vente privée. « S'il est vrai que ce type de vente, qui consiste à proposer de bonnes affaires à des personnes invitées, est très courant en B to C, ce n'est pas le cas pour l'univers des entreprises » , constate Hervé Gicquel, président de MaxiChèque. Pour autant, c'est justement cela qui l'a séduit. « Aujourd'hui, il est important de se démarquer, et comme nos concurrents disposent d'une offre papier, nous avons voulu jouer à fond la carte de la dématérialisation », explique-t-il.

Au lieu d'envoyer un e-mail avec une remise invitant le destinataire à se connecter sur le site pour commander, la marque a souhaité surprendre sa cible. Ainsi, les comités des entreprises étaient invités, par e-mail, à s'inscrire sur le site de MaxiChèque afin de participer à une vente privée organisée les 22 et 23 septembre derniers et bénéficier de 10 % de remise sous forme d'abondement.

L'initiative s'est révélée gagnante. En effet, le spécialiste des cartes et coffrets-cadeaux a doublé le nombre de leads qualifiés ainsi que le taux de transformation par rapport à une opération de marketing classique. De quoi l'inciter à décliner des ventes privées sur d'autres cibles.

Repères MaxiChèque

Activité
Spécialiste des cartes et chèques-cadeaux
Effectif France
15 salariés
Force de vente
8 commerciaux
Volume d'émission 2009
1,5 million d'euros

Je m'abonne

Laurent Bailliard

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Groupe Up

Accroitre lengagement des collaborateurs est un veritable levier pour ameliorer la performance de lentreprise mais aussi la satisfaction de [...]

Sur le même sujet