Recherche
Se connecter

La réalité virtuelle au service des commerciaux

Publié par Aude David le

L'univers de la réalité virtuelle ou augmentée offre de nombreuses opportunités en BtoB et notamment auprès des commerciaux. Voici plusieurs exemples de forces de vente qui utilisent activement ces nouvelles technologies.

Je m'abonne
  • Imprimer
Eclatec transforme son catalogue papier grâce à la réalité augmentée

Recourir aux nouvelles technologies ne veut pas dire abandonner les procédés classiques. L'entreprise Eclatec, spécialiste de l'éclairage public haute performance, a ainsi réussi à allier une application de réalité augmentée développée par l'entreprise Tecxor à ses catalogues papier classiques qu'elle voulait conserver.

Auparavant, les commerciaux présentaient leurs produits sur catalogue, apportant éventuellement un ou deux luminaires susceptibles d'intéresser leurs client, ce qui pouvait se révéler fastidieux. Pour faciliter le travail de la force de vente, Tecxor a donc conçu une application de réalité augmentée permettant de présenter l'ensemble des produits complémentaires au catalogue. Quand le commercial passe l'application sur la page d'un produit, l'objet apparait de façon dynamique et en trois dimensions sur la tablette ou l'ordinateur, et peut si besoin changer de couleur.

Sans catalogue, le commercial peut aussi intégrer virtuellement un luminaire dans une rue sur un candélabre existant. L'application est également téléchargeable sur les plateformes de téléchargement, pour que les prospects puissent la consulter de façon autonome.

La centaine de commerciaux d'Eclatec est pour l'instant convaincue par l'outil, qui permet un rendez-vous client plus interactif, notamment car l'application a été conçue pour être simple d'utilisation. "Elle n'est pas réservée à une élite, explique le directeur marketing Samuel Szymusiak, on voulait qu'elle soit facile d'approche pour tous", y compris par un maire de 65 ans. Elle aide également à la montée en gamme : "Grâce à la réalité augmentée, le client se rend compte que pour un peu plus cher, il peut avoir "un produit plus adapté à l'ambiance qu'il souhaite donner au lieu".

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

s