Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

[Portrait] Bertrand Lessard, un passionné à la tête des ventes de Ford France

Publié par Laure Trehorel le

Je m'abonne

2 - Sa force? Sa détermination

Après avoir passé huit années les mains dans le cambouis, Bertrand Lessard envisage un changement de vie professionnelle. "Je ne voulais pas être mécanicien toute ma vie. J'envisa­geais une évolution de carrière tout en restant dans le domaine de ma passion", explique l'actuel directeur des ventes Ford France.

C'est alors que Bertrand Lessard prend son courage à deux mains et va frapper à la porte du bureau du chef de la concession Ford à Oakville, dans l'Ontario (Canada), pour lui proposer ses services. "Je n'avais pas pris rendez-vous, mais j'étais vraiment décidé. Le patron a accepté de me recevoir, mais m'a expliqué que je n'étais pas suffisamment diplômé", se souvient Bertrand Lessard.

Loin de l'effrayer ou de le décourager, la nouvelle l'incite à suivre des cours du soir. Il apprend ainsi l'administration, l'anglais et l'informatique. Un rythme soutenu pour le technicien, mais ses efforts paient et il obtient enfin le certificat requis. C'est ainsi qu'il parvient à décrocher le poste d'analyste au service des réclamations et des garanties. Quittant un métier manuel, non sans quelques regrets, pour une profession de bureau, il se rapproche de l'univers commercial de la marque.

3 - Sa révélation? La vente

Après une année à gérer les réclamations, Bertrand Lessard se voit proposer un poste de responsable des ventes. "Lorsqu'on m'a annoncé que je travaillerais aux ventes, je l'ai d'abord pris pour une punition", confesse celui qui a toujours nourri une passion pour la mécanique. Mais contre toute attente... "Je suis tombé en amour pour ce métier!", déclare le manager québécois.

Et de préciser: "Ce qui me plaît, c'est d'agir en stratège, c'est-à-dire d'analyser un environnement et son potentiel, et d'ensuite mobiliser des ressources pour saisir les opportunités d'un marché." Bertrand Lessard s'implique tant et si bien dans le métier qu'il finit par décrocher le poste de directeur adjoint aux ventes régionales Ford au Québec.

Il souhaite pousser sa carrière encore plus haut, mais là encore il se heurte à l'absence de diplôme. Voilà pourquoi Bertrand Lessard reprend le chemin des cours, en vue de décrocher un MBA en Marketing international à HEC Montréal, y consacrant pendant plusieurs années son temps libre. Sésame obligatoire ou véritable apprentissage? "J'avais besoin de ce diplôme pour avancer... Mais j'ai beaucoup appris, et notamment le fait de développer un meilleur esprit analytique", reconnaît-il.

Il aime...

La loyauté: pas la loyauté aveugle bien sûr, mais j'apprécie ceux ou celles qui demeurent des supports pour les autres, surtout dans les moments difficiles ou lors de décisions difficiles à prendre.

Les déserts: j'aime l'ambiance et le côté mystique de ces paysages, que ce soit au Moyen-Orient, au Proche-Orient, en Amérique du Sud ou dans l'Ouest américain.

La Mustang Shelby: j'adore cette voiture. C'est difficile à expliquer, c'est une question de feeling. On dit souvent: "Si vous êtes fan de Mustang, aucune explication n'est nécessaire. Si vous n'êtes pas fan de Mustang, aucune explication n'est possible!"

>> Lire la suite de l'article en page 3

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Laure Trehorel

Laure Trehorel

Journaliste, stratégie et vente

Chef de rubrique pour le magazine Action Commerciale et pour le site actionco.fr, je suis en charge des sujets relatifs aux stratégies commerciales des [...]...

Voir la fiche
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Equipement

Par Marc Horwitz

Cela ne fait plus aucun doute : la transition énergétique est en marche. Aussi les acheteurs doivent-ils avoir pour priorité d'accélérer le [...]