Recherche
Se connecter

L’e-business européen

Publié par William Ramarques le

Selon le dernier baromètre Arthur Andersen, publié ce mois-ci, la croissance due à la nouvelle économie en 2004 sera de l’ordre de 0,8 point du PIB européen.

Je m'abonne
  • Imprimer
Arthur Andersen présente, ce mois-ci, son baromètre 2001 de l’e-business. A l’horizon 2004, l’e-PIB européen représentera une part de 24% de la croissance, expliquée par l’expansion de l’économie en réseau. La croissance annuelle s’élèverait , sans effet de réseau, à +2,5% contre +3,3%, soit 0,8 point de croissance en plus. Cette enquête menée auprès des experts du groupe a permis de mesurer des changements dans vingt-et-un secteurs d’activité. Il en ressort que si l’impact de l’e-business sur la croissance européenne sera fort, mais que tous les secteurs n’en profiteront pas au même niveau. Ainsi, dans le cas français, l’ensemble des secteurs étudiés, hors assurance, bénéficierait du développement de l’économie en réseau. Mais les activités directement liées aux consommateurs enregistreraient des performances moins remarquables ce qui traduirait leurs difficultés à résister en termes de prix et de marge. Le consommateur devrait faire payer sur ces activités une exigence plus forte en termes de prix et de qualité du service rendu. Je m'abonne
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Groupe Up

Accroitre lengagement des collaborateurs est un veritable levier pour ameliorer la performance de lentreprise mais aussi la satisfaction de [...]

Sur le même sujet

s