Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Action Commerciale
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Retail : Comment Rediv veut booster la seconde main en magasin

Publié par le | Mis à jour le
Retail : Comment Rediv veut booster la seconde main en magasin

Adieu Patatam, bonjour Rediv ! La première plateforme européenne dédiée aux articles de seconde main change de nom et lève 12 millions d'euros pour accélérer le développement de la seconde main dans le retail.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le spécialiste français, rebaptisé Rediv, veut mettre désormais son expertise dans la collecte, le tri et la revente de produits d'occasion qualifiés, auprès de toutes les marques, distributeurs, commerçants et e-commerçants. Rediv annonce l'ouverture de son catalogue de vêtements de seconde main à tous les commerçants et e-commerçants, avec son offre « casual » et une nouvelle offre « vintage ».

En 2021, Rediv a collecté 2,5 millions de vêtements grâce à son réseau de partenaires dans plus de 2000 points de collecte. 1,7 million ont été remis sur le marché dans les nouveaux espaces de revente que l'entreprise approvisionne, plus de 400 à ce jour.

Rediv a bâti une expertise multicanal dans la collecte, le tri qualifié et la revente à grande échelle de produits d'occasion. Les plus grands acteurs comme Auchan, Kiabi, Promod ou encore le groupe Beaumanoir font appel à l'entreprise pour se diversifier sur les vêtements de seconde man et répondre à la demande de leurs clients de consommer mieux avec moins.
Réalisée auprès de ses partenaires financiers et actionnaires actuels (Colam Impact, Creas Impacto et Quadia), la nouvelle levée de fonds de 12 millions d'euros vient conforter le virage amorcé par REDIV ces 2 dernières années.

12 millions pour accélère dans la seconde main

L'opération financière, soutenue par le changement de nom, va renforcer les capacités de l'entreprise auprès des marques, des distributeurs et des commerçants.
Pour accompagner son développement, Rediv s'apprête à ouvrir un 3ème entrepôt de 14 000 m2 à Cambrai dans le nord de la France où sont installés plusieurs clients, en complément de celui de 6 000 m2 à Hastingues dans les Landes et de Morlaàs dans les Pyrénées-Atlantiques, qui emploient 160 personnes à date.

Rediv investit 5 millions d'euros dans la technologie française Exotec sur ce nouveau site de Cambrai, pour la robotisation de sa plateforme logistique. Cette technologie, déjà implantée sur le site d'Hastingues en 2021, offre à REDIV de nouvelles capacités de stockage jusqu'à 1 000 0000 articles et une plus grande rapidité dans l'approvisionnement de ses partenaires. Pour soutenir sa croissance, Rediv prévoit le recrutement de 300 nouveaux collaborateurs avant fin 2023 dans le nouvel entrepôt de Cambrai.

Le développement de Rediv auprès des professionnels est conforté par l'arrivée de nouveaux partenaires stratégiques : Showroomprivé, qui lancera prochainement un nouveau programme avec Rediv auprès de ses clients et de ses marques partenaires ; Orchestra, avec le lancement en septembre prochain d'un programme de collecte dans l'ensemble de ses magasins de vêtements pour enfants - en France, en Belgique et en Suisse – qui viendra alimenter 5 nouveaux espaces de seconde main ; La Redoute, qui s'associe à Rediv pour un dispositif lancé d'ici la fin de l'année et Kiabi qui renforce son partenariat avec Rediv sur le digital.

Par ailleurs, Rediv ouvre son catalogue de vêtements de seconde main à tous les commerçants et e-commerçants, leur offrant ainsi la possibilité d'être approvisionnés à la demande, selon leurs besoins.



Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande