Valorisez vos excédents de trésorerie via un placement financier en SCPI

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Valorisez vos excédents de trésorerie via un placement financier en SCPI

Les SCPI font partie des placements les plus populaires en raison de leur flexibilité, de leur exposition au risque modérée et de la faiblesse de leurs contraintes.

  • Imprimer

En ce sens elles sont particulièrement prisées par les particuliers mais offrent également aux entreprises une option de placement à moyen terme qui peut s'avérer bien plus rentable qu'un compte à terme rémunéré.

Définition d'une SCPI

Une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est une société qui propose un investissement dans son capital en échange de parts sociales. Concrètement la SCPI investit dans l'immobilier, généralement professionnel (bureaux, hangars...), gère l'intégralité des projets et redistribue les loyers trimestriellement à ses investisseurs, au prorata de leur investissement, c'est à dire en fonction des parts détenues. Les parts de SCPI sont, en règle générale, accessibles à des tarifs particulièrement bas, de l'ordre d'une centaine d'euros voire moins pour une part, par exemple. Ce type de placement est ouvert tout aussi bien aux personnes physiques que morales. Ce produit financier permet donc d'investir dans l'immobilier tout en s'affranchissant des contraintes qui sont entièrement supportées par la SCPI : achat des biens, investissements, perception des loyers... De plus les investissements de la SCPI portant sur des lots immobiliers et non sur des biens uniques, la part de risque est ainsi lissée. Les parts pouvant être revendues, contrairement à un investissement immobilier classique l'engagement sur la durée se trouve donc réduit. Pour plus de détails nous vous invitons à consulter cette page d'information sur le fonctionnement des SCPI.

Placer ses excédents de trésorerie dans les SCPI

Le placement de trésorerie d'entreprise se fait généralement sur des périodes courtes. Pour s'adapter à cette contrainte il existe un montage régulièrement adopté par les entreprises qui ont recours à l'achat de parts de SCPI : l'investissement se fait sur l'usufruit des parts et non de manière classique. Ce montage est rendu possible par un achat en démembrement de propriété : un investisseur acquiert la nue-propriété, soit le droit de possession des parts, tandis que l'entreprise n'investit que dans son usufruit qui lui concède de percevoir les revenus des parts. Attention toutefois, à l'issue de cet investissement, qui se fait généralement sur une période allant de 5 à 10 ans, c'est le détenteur de la nue-propriété qui récupère l'intégralité des parts, y compris leur usufruit et ce gratuitement. La difficulté de l'opération consiste donc à trouver la bonne personne pour la détention des nue-propriété.

Exemple d'amortissement :

Une société achète 100 parts de SCPI à 500 euros la part, avec une valeur de 100€ pour l'usufruit de chaque part. L'investissement total est donc de 50000€ et de 10000€ pour l'usufruit. Le rendement de cette SCPI étant de 5 %, au bout de 5 ans les revenus générés seront de 2500€ par an soit 12500€ au bout de 5 ans. Le rendement est en effet calculé sur la valeur totale des parts et non uniquement sur celle de sa partie usufruit.

D'un point de vue comptable et pour répondre aux obligations fiscales, ce type de placement se fait sur une durée déterminée et limitée. Ici pour l'exemple nous avons choisi des parts démembrées sur 5 ans. Les revenus de l'usufuit doivent être perçus de manière régulière, ce qui est le cas sachant que les loyers sont redistribués trimestriellement. Enfin l'entreprise doit être à même de pouvoir céder ses parts à tout moment.

Outre le fait que cet placement est rapidement amorti, ce montage procure divers avantages fiscaux, notamment quant à l'imposition sur le rendement et à la fiscalité sur un achat amorti.

Bleetic Didcode

La rédaction vous recommande

Par Groupe Up

Accroitre lengagement des collaborateurs est un veritable levier pour ameliorer la performance de lentreprise mais aussi la satisfaction de [...]

Sur le même sujet