En ce moment En ce moment

Les cartes et chèques-cadeaux changent de visage

Publié par le | Mis à jour le
Les cartes et chèques-cadeaux changent de visage

Deux tendances marquent le secteur des chèques et des cartes-cadeaux: la digitalisation des supports, qui fait évoluer les produits, et la pratique des dotations collectives.

Je m'abonne
  • Imprimer

En France, 34 % des consommateurs affectionnent la carte-cadeau, qu'ils apprécient notamment pour sa praticité. Selon une enquête menée par Harris Interactive avec Illicado(1), 81% seraient même heureux de recevoir une carte multi-enseigne. Des résultats qu'il est facile de transposer à la sphère B to B, puisque les bénéficiaires de cadeaux d'affaires se comportent de plus en plus comme des consommateurs. En outre, les plus technophiles d'entre eux commencent à utiliser les plateformes web. "Plus que jamais, le marché s'oriente en effet vers les dotations dématérialisées, témoigne Richard Kerzan, directeur de l'activité motivation & récompenses d'Edenred France. Le chèque-cadeau électronique procure de réels avantages sur le plan logistique, même si le papier a encore de beaux jours devant lui, car il est rassurant, notamment pour ceux qui sont peu familiers du Web". Selon cet expert, le chèque-cadeau dispose d'un vrai bénéfice d'usage car les détenteurs l'associent, à juste titre, à un gain de pouvoir d'achat. "Nous n'observons pas de décroissance, indique pour sa part Olivier Desfours, directeur commercial B to B chez Wonderbox Business Solutions. Nous grignotons d'ailleurs des parts de marché sur les cartes multi-enseignes ".

Sources :

(1) Enquête réalisée par Harris Interactive en partenariat avec Illicado, du 10 au 17 décembre 2014, auprès de 1 000 foyers représentatifs de la population française, âgée de plus de 15 ans.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Véronique Méot

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Equipement

Par Julien Ruffet

27 millions d'euros, c'est le chiffre d'affaires 2020 dévoilé par Divalto lundi 12 avril 2021. L'éditeur de logiciels de gestion continue de [...]