Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

PSA Peugeot Citroën résiste à la forte chute des marchés automobiles

Publié par JULIE MARQUE le

Avec un maintien de sa part de marché mondiale en 2008 à 5%, PSA Peugeot Citroën résiste à la forte chute des marchés automobiles.

Je m'abonne
  • Imprimer

L’année 2008 enregistre une baisse des ventes de véhicules et d’éléments détachés de 4,9%, à 3260000 unités dans un marché en baisse de 5,7%. Le groupe PSA Peugeot Citroën maintient sa part de marché mondiale à 5% et sa part de marché en Europe occidentale à 13,8%. Le groupe français met également en avant le renforcement de son leadership sur le marché des véhicules utilitaires légers, avec une part de marché à 19,9%.
En France, le groupe atteint une part de marché de 31,6% avec 794 200 véhicules immatriculés (VP + VUL), soit une croissance de 1,9% dans un marché en baisse de 0,6%. La part de marché du groupe progresse de 0,8 point sur l’ensemble de l’année. En Allemagne, la part de marché de PSA Peugeot Citroën s’établit à 5,7% en hausse de 0,2 point. Dans un marché en baisse de 1,7%, les immatriculations du groupe sont en progression de 2,1% à 189500 unités. En Espagne, dans un marché sinistré à -29,8%, les immatriculations de PSA Peugeot Citroën s’établissent à 254300 unités, en baisse de 30%. La part de marché du groupe ressort à 19,1%, performance comparable à celle de 2007 où la part de marché était de 19,2%. Au Royaume-Uni, contraint par un taux de change livre/euro défavorable, le groupe a poursuivi au 2e semestre sa politique visant à limiter l’impact négatif sur ses ventes. Dans un marché en baisse de 11,7%, les immatriculations du groupe sont en conséquence en baisse de 17,1% à 237200 unités. La part de marché s’établit à 9,8% contre 10,4% en 2007.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Equipement

Par Adrien Gendre, directeur associé chez Vade Secure

92% des attaques démarrent par un mail de phishing : un chiffre qui ne diminue pas malgré les dispositifs mis en oeuvre et les actions de sensibilisation. [...]